Edouard Nalbandian et Elmar Mammedyarov se sont rencontrés à Vienne

CONFLIT DU HAUT KARABAGH
Edouard Nalbandian et Elmar Mammedyarov se sont rencontrés à Vienne
(Autriche) vendredi

Alors que la tension est persistante sur le front entre le Haut
Karabagh et l’Azerbaïdjan, vendredi 12 juillet à Vienne (Autriche), le
ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian et son
homologue azéri Elmar Mammedyarov se sont rencontrés. Un rencontre en
tête-à-tête suivie d’une rencontre avec les co-présidents du Groupe de
Minsk de l’OSCE, Igor Popov, Jacques Faure, Yan Gelly et Andrzej
Kasprzyk. L’objet des rencontres fut le règlement pacifique du conflit
du Haut Karabagh.

Rappelons que le 18 juin dernier lors du sommet des pays du G8 en
Irlande du Nord, les présidents des États-Unis, de la France et de la
Russie avaient critiqué l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui n’ont pas
réussi à trouver un terrain d’entente au sujet du conflit du
Haut-Karabagh. Selon eux, le statu quo est inacceptable. « Nous
exprimons notre profond regret. Plutôt que d’essayer de trouver une
solution basée sur des intérêts mutuels, les parties ont continué à
rechercher un avantage unilatéral lors du processus de négociation »,
avaient conjointement déclaré les présidents Barack Obama, Vladimir
Poutine et François Hollande. Et de monter le ton en forme
d’avertissement en affirmant « nous exhortons les dirigeants de
l’Azerbaïdjan et de l’Arménie à se concentrer sur les questions qui
restent en suspens ». Face à la surenchère en matière d’armements
entreprise principalement par l’Azerbaïdjan, les trois dirigeants
avaient réitéré leur conviction que le conflit ne pouvait être résolu
que par des moyens pacifiques. « Une reprise des hostilités serait
catastrophique pour la population de la région, entraînant la perte de
vies, des dégts matériels et aurait d’énormes coûts financiers »
avaient-ils affirmé.

Krikor Amirzayan

dimanche 14 juillet 2013,
Krikor Amirzayan ©armenews.com

You may also like