Affaire Safarov : Le Luxembourg Soutient L’Armenie

AFFAIRE SAFAROV : LE LUXEMBOURG SOUTIENT L’ARMENIE
Laetitia

armenews.com
mardi 11 septembre 2012

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires etrangères
luxembourgeois, Jean Asselborn, a exhorte mardi 11 septembre 2012 la
Hongrie a reconnaître son ” infraction ” pour avoir decide de rapatrier
le meurtrier azeri. En visite a Erevan, Jean Asselborn a declare que
le ministre hongrois des Affaires etrangères Janos Martonyi a assure a
plusieurs reprises, lui et des diplomates de haut rang issus d’autres
Etats membres de l’UE lors d’une reunion ce week-end a Chypre que la
Hongrie ne voulait pas offenser l’Armenie.

Martonyi a livre des assurances similaires a son homologue armenien
Edouard Nalbandian, dans une lettre envoyee avant cette reunion. Il a
insiste sur le fait que l’extradition de Ramil Safarov en Azerbaïdjan
a ete basee sur une convention europeenne.

Nalbandian a de nouveau rejete les explications hongroises, en
disant qu’elles sont contradictoires et peu credibles. Selon lui,
la liberation de Safarov est le resultat d’une affaire secrète entre
la Hongrie et l’Azerbaïdjan. ” Ce que nous entendons de l’Azerbaïdjan
ces jours-ci est choquant, mais malheureusement, je dois souligner
que ce que nous entendons de la Hongrie n’est pas moins choquant “,
a-t- il dit lors d’une conference de presse.

Le ministre luxembourgeois, qui a rencontre le president Serge
Sarkissian dans la journee, a ete clairement influence par les
arguments de Nalbandian. ” Je vais passer des messages prives au
ministre des Affaires etrangères de la Hongrie “, a-t-il dit.

Dans sa lettre, M. Martonyi aurait averti que Erevan devra faire
face a de graves consequences sur la scène internationale si elle ne
retablit pas ses relations diplomatiques avec Budapest. Nalbandian
a evite de commenter cet avertissement.

Les dirigeants europeens a Bruxelles n’ont pas critique publiquement le
côte hongrois. Catherine Ashton, responsable des affaires etrangères
de l’UE et Stefan Fule, le commissaire a l’Elargissement ont declare
a travers leurs porte-paroles la semaine dernière que le transfert de
Safarov en Azerbaïdjan a ete realise dans le cadre de la Convention
de Strasbourg sur le transfèrement des personnes condamnees.

Nalbandian a discute des retombees de l’affaire Safarov et des
negociations en cours avec Philippe Lefort, l’envoye special de l’UE
pour le Caucase du Sud, plus tard dans la journee. Le Premier ministre
Tigran Sarkissian a egalement indique que la ligne armeno-hongroise
ne devrait pas avoir un impact negatif sur les efforts d’Erevan a
l’integration europeenne après son entretien avec P. Lefort.

Sarkissian espère que les deux parties seront pretes a conclure leurs
negociations sur la creation d’une ” zone de libre-echange approfondie
et globale “, ou DCFTA, d’ici la fin de l’annee prochaine.

Le DCFTA est un element cle pour les futures negociations avec l’UE.

You may also like