Une Nouvelle Mine Armenienne Lancee

UNE NOUVELLE MINE ARMENIENNE LANCEE

ARMENIE

Surmontant la resistance farouche des ecologistes, une societe minière
privee a officiellement lance des operations de production de cuivre
qui permettront d’accroître sensiblement la production dans le secteur
principalement orientee vers l’exportation de l’economie armenienne.

Vallex Group a inaugure durant le week-end une usine de traitement
du minerai qu’il a construit dans la foret du Teghut dans la province
septentrionale du Lori dans le cadre d’un projet de 380 millions de $
d’une mine de cuivre et de molybdène.

Le President Serge Sarkissian a souligne le soutien ferme du
gouvernement armenien pour le projet controverse par sa presence a la
ceremonie d’ouverture. Elle a eu lieu seulement trois semaines après
que le gouvernement ait donne un feu vert definitif a la societe
britannique &fin de developper les reserves inexploitees d’or de
l’Armenie.

Les groupes de protection de l’environnement armeniens ont pendant
des annees tente de saborder le projet de Teghut, disant qu’il allait
faire encore plus de ravages sur les espaces verts du pays qui ont
diminue de facon spectaculaire depuis les annees 1990.

Les mines a ciel ouvert au Teghut mèneront a la destruction de 357
hectares de foret, y compris 128 000 arbres. Vallex Group s’est engage
a compenser ces dommages en plantant deux fois plus d’arbres dans les
zones adjacentes et en creant ainsi une nouvelle et plus grande foret.

Il a egalement nie les allegations des ecologistes que le concassage
du minerai va polluer une rivière locale et les eaux souterraines.

Vallex, qui possède aussi des mines de cuivre ailleurs dans Lori
ainsi que dans le Haut-Karabagh, a egalement souligne l’importance
socio-economique du projet pour l’Armenie. Il pretend avoir cree
environ 1300 nouveaux emplois et s’est engage a construire de nouvelles
ecoles et ameliorer les infrastructures dans les villages voisins.

Les critiques rejettent ces assurances, en faisant valoir, entre autres
choses, que l’entreprise n’a pas reussi a moderniser sa fonderie de
cuivre de l’ère sovietique situe dans l’Alaverdi, une ville connue
pour son air pollue et la forte incidence des maladies graves.

Vallex, qui est gere et au moins partiellement detenu par
l’entrepreneur russo-armenien Valeri Mejlumyan, affirme avoir deja
investi près de 340 millions de dollars dans Teghut. Il a emprunte
l’essentiel de cet argent de VTB, une banque russe de premier plan.

La societe a egalement attire l’annee dernière 62 millions de
dollars le financement d’un fonds de pension danois qui devait etre
partiellement ou totalement canalisee dans les achats de materiel
metallurgique. Plus tôt en 2013, le gouvernement armenien a accepte
de reporter de trois ans la collecte de 20 pour cent de la taxe sur
la valeur ajoutee de certains de ces equipements.

Le gisement de minerai contiendrait environ 1,6 million de tonnes
de cuivre et 100 000 tonnes environ de molybdène. Dans un communique
publie sur son site Internet, Vallex dit qu’il prevoit de fabriquer
du minerai non ferreux pour 182 millions de $ en 2015.

Par comparaison, la production dans les secteurs minier et de la
metallurgie en Armenie s’elève a 300 millions de dollars entre Janvier
et Octobre 2014, selon les donnees du gouvernement. Ce chiffre etait
equivalent a près de 29 pour cent de la production industrielle globale
armenienne. Les metaux de base et minerais enrichis representaient
egalement près de la moitie des exportations armeniennes qui s’
elevaient a 1,25 milliards de $ dans la periode des dix mois.

Les recettes d’exportation du secteur sont en baisse de près de 5
pour cent sur un an, refletant une baisse de plus de 10 pour cent du
prix international du cuivre enregistree depuis Janvier.

Le prix de l’or, un autre produit d’exportation majeur armenien, a
egalement diminue considerablement depuis le debut de 2013. Neanmoins,
les exportations d’or ont augmente de 10 pour cent a près de 60
millions de dollars entre Janvier et Septembre 2014, selon le service
douanier national. En termes physiques, ils ont augmente de près de
49 pour cent, a 2,77 tonnes.

Les plus grandes mines d’or d’Armenie sont exploites par une societe
russe, GeoPro Mining. Ces derniers pretendent avoir fait 140 millions
de dollars d’ investissements en capital dans les mines dans la
province de Gegharkunik et dans une fonderie situee dans la ville
meridionale d’Ararat depuis 2011.

La production d’or dans le pays devrait encore augmenter après le
lancement prochain de l’exploitation minière du gisement d’Amulsar
dans la province du Vayots Dzor. Lydian International, une societe
britannique, prevoit d’investir plus de 400 millions de dollars dans
l’operation. Le ministère armenien de la protection de l’environnement
a donne son approbation finale au projet au debut du mois.

“Lydian entend qu’ Amulsar deviendra un projet d’exploitation minier et
d’investissement exemplaire en Armenie,” a declare Howard Stevenson,
president de l’entreprise dans un communique date du 2 decembre Il
a dit qu’au moins 700 personnes travailleront a Amulsar au cours des
dix prochaines annees.

Le projet a egalement suscite des protestations des ecologistes
armeniens. Ils citent la proximite de Jermuk, la plus grande et la
plus celèbre station thermale du pays.

Lydian a maintes fois cherche a dissiper ces preoccupations,
disant qu’elle va utiliser la technologie de pointe et se conformer
strictement aux normes de securite environnementales.

vendredi 26 decembre 2014, Stephane (c)armenews.com

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=106380

You may also like