L’Azerbaïdjan augmente son budget militaire, sur fond de tensions av

AZERBAÏDJAN
L’Azerbaïdjan augmente son budget militaire, sur fond de tensions avec l’Arménie

Bakou, (AFP) – Le parlement d’Azerbaïdjan a approuvé vendredi le
budget de cette ex-république soviétique du Caucase du sud pour 2015,
qui prévoit une forte augmentation des dépenses militaires, sur fond
de tensions croissantes avec l’Arménie voisine autour de la région
disputée de Nagorny-Karabakh.

Le budget de la défense de ce pays de la Caspienne, riche en
hydrocarbures, va augmenter de 8,6% pour atteindre plus de 1,78
milliard de manats azerbaïdjanais (1,8 milliard d’euros), a annoncé le
ministre des Finances Samir Charifov avant le vote au Parlement. Ce
budget table sur une croissance du PIB de 4,4% en 2015 contre 3,6%
cette année, a-t-il précisé.

L’Azerbaïdjan et l’Arménie se disputent depuis des années le
Nagorny-Karabakh, région azerbaïdjanaise peuplée majoritairement
d’Arméniens. Les accrochages se sont multipliés ces derniers mois dans
cette région, les deux camps s’accusant mutuellement d’y déclencher
des attaques qui ont fait plusieurs dizaines de morts depuis août.
Rattaché à l’Azerbaïdjan à l’époque soviétique, le Nagorny-Karabakh a
été l’enjeu d’une guerre qui a fait 30.000 morts et poussé des
centaines de milliers de personnes à l’exode entre 1988 et 1994.

Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais Bakou et Erevan n’arrivent
pas à se mettre d’accord sur le statut de la région, qui reste une
source de tensions dans le Caucase du Sud, zone stratégique située
entre l’Iran, la Russie et la Turquie.

L’Azerbaïdjan, pays riche de ses exportations pétrolières et dont les
dépenses militaires dépassent le budget d’État total de l’Arménie, a
menacé de reprendre par la force ce territoire si les négociations
n’aboutissaient pas à des résultats concrets.

samedi 29 novembre 2014,
Ara (c)armenews.com

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

You may also like

Emil Lazarian

“I should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.” - WS