Le Premier Ministre Armenien Exclut Des Elections Anticipees

LE PREMIER MINISTRE ARMENIEN EXCLUT DES ELECTIONS ANTICIPEES

ARMENIE

Le Premier ministre armenien Hovik Abrahamian a rejete les appels de
l’opposition pour un changement immediat de gouvernement, en disant
que si un tel changement doit avoir lieu, ce ne sera pas par le biais
d’elections anticipees.

Tous les processus, selon Hovik Abrahamyan, devraient etre “dans le
cadre de la Constitution >> et >.

Les prochaines elections legislatives en Armenie ne tiendront qu’en
2017.

S’adressant a des dizaines de milliers de partisans sur la Place de
la liberte a Erevan le 24 Octobre, Gagik Tsarukian le chef du parti
Armenie prospère a exhorte les dirigeants actuels a se conformer a
leur demande de modification des lois electorales en supprimant les
elections parlementaires a scrutin majoritaire et ne laissant que des
elections avec des listes de parti. Il a averti que sinon l’opposition
“va forcer le gouvernement a demissionner et organiser des elections
anticipees avec des manifestations de rue en presence de centaines
de milliers de personnes”.

Repondant a une question de service armenien de RFE / RL (Azatutyun.am)
le Premier ministre Hovik Abrahamian a souligne que le Parti
republicain d’Armenie (HHK), dont il est un membre eminent, est pret
a discuter des questions “soulevees par tout parti politique. ”

“Nous sommes prets a discuter de toute question. Nous allons en
discuter, venez avec un denominateur commun ; nous allons exprimer la
position de notre parti et ils devraient formuler leurs propositions
“, a-t-il dit.

Le porte-parole du HHK Eduard Sharmazanov, quant a lui, a egalement
parle avec dedain des exigences du BHK et de ses allies de l’opposition
plus radicaux – le Congrès national armenien et le parti Heritage –
pour une transition du pouvoir a travers des elections prematurees.

vendredi 31 octobre 2014, Stephane (c)armenews.com

You may also like