Une Intervention Russe Inutile Pour L’Armenie

UNE INTERVENTION RUSSE INUTILE POUR L’ARMENIE

Conflit du Haut-Karabagh

L’Armenie n’a pas besoin de l’intervention militaire de la Russie
ou d’autres allies de l’ex bloc sovietique pour faire face a
l’augmentation des violations du cessez-le-feu dans la zone de
conflit du Haut-Karabagh, a declare hier le ministre de la Defense,
Seyran Ohanian.

“Je ne pense pas que la situation soit telle que nous devrions faire
appel a l’Organisation du Traite de securite collective (OTSC)”,
a affirme Ohanian, se referant au pacte de defense dirigee par la
Russie, dont l’Armenie est membre.

“L’armee armenienne se renforce de jour en jour et elle est en mesure
de relever toute seule les defis azerbaïdjanais “, a t-il declare
lors d’une conference sur la securite internationale a Erevan.

Ohanian a commente les plaintes deposees par des experts armeniens
sur l’echec de l’OTSC a reagir aux violations mortelles de la treve
sur “la ligne de contact” autour de Karabagh et de la frontière
armeno-azerbaïdjanaise. Le nombre de ces incidents de tirs semble
avoir augmente en juin, entraînant la mort de quatre soldats armeniens.

En outre, plusieurs villages frontaliers de la province de Tavush
nord auraient essuye des tirs exceptionnellement forts de la part de
l’armee de l’Azerbaïdjan la semaine dernière. Bakou a accuse Erevan
de ces tensions accrues, en disant que les Armeniens eux-memes ont
ouvert le feu sur les villages azerbaïdjanais a travers la frontière.

Ohanian a minimise ces incidents, en disant que l’armee armenienne
est suffisamment forte pour dissuader l’Azerbaïdjan de redemarrer
une guerre a grande echelle pour le Karabagh.

Le ministre, qui a joue un rôle majeur dans la guerre entre l’Armenie
et l’Azerbaïdjan de 1991 a 1994, a declare de facon similaire l’an
dernier que la Turquie, plus que l’Azerbaïdjan, est la raison pour
laquelle l’Armenie accueille une base militaire russe. Il dit que
la presence des troupes russes empeche l’armee turque d’intervenir
directement dans le conflit du Karabagh.

Ohanian a note en meme temps hier que si Erevan ne cherche pas
une aide directe de l’OTSC, la ville s’attend a ce que l’alliance
militaire dirigee par la Russie denonce publiquement les violations
de la treve de l’Azerbaïdjan. Il a dit qu’il l’a clairement demande
a Nikolay Bordyuzha, le secretaire general de l’OTSC, quand ils se
sont rencontres a Erevan la semaine dernière.

Valery Semerikov, l’adjoint de Bordyuzha qui a egalement pris part a
la rencontre a Erevan, a insiste pour que l’organe executif de Moscou
de l’OTSC ne neglige pas le conflit du Karabagh.

Interroge sur ce que l’organisation fera en cas d’une nouvelle guerre
armeno-azerbaïdjanais, Semerikov a dit : “Une menace pour un Etat
membre de l’OTSC est une menace pour l’ensemble de l’organisation.”

Mais il a ajoute que la decision finale devrait etre prise par de
concert entre les six Etats membres de l’OTSC.

Deux d’entre eux, le Kazakhstan et le Kirghizistan, ont a maintes
reprises soutenu les resolutions pro-azerbaïdjanaises sur le Karabagh
adoptees par les Etats islamique et turque.

mercredi 2 juillet 2014, Claire (c)armenews.com

You may also like