Une Deputee De L’opposition Armenienne Devrait Etre Exclue De La Del

UNE DEPUTEE DE L’OPPOSITION ARMENIENNE DEVRAIT ETRE EXCLUE DE LA DELEGATION DE L’ARMENIE A L’APCE

ARMENIE

Zaruhi Postanjian, deputee du parti d’opposition Jarankoutioun
(Heritage) a l’Assemblee nationale d’Armenie, devrait renoncer
a representer son parti au sein de la delegation de l’Armenie a
l’Assemblee parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Le president de l’Assemblee nationale d’Armenie, Hovik Abrahamyan,
a fait une declaration en ce sens lors de la seance parlementaire
du 3 octobre. “L’expression d’une opinion politique n’est pas un
droit illimite. La Constitution d’Armenie dit que le droit a la
libre expression d’un depute ne peut aller jusqu’a l’insulte ou la
diffamation. De meme, les règlements de l’APCE interdisent le recours
a des propos qui violent la dignite humaine “, a declare le president
du Parlement armenien pour justifier cette mesure visant la deputee de
l’opposition qui a certes son franc parler et l’a montre a plusieurs
reprises, dernièrement encore pour denoncer ce qu’elle considère
comme la main mise de la Russie sur l’Armenie, alors qu’elle faisait
l’objet d’un contrôle routier dans la ville de Kapan.

“Suite au comportement de Zaruhi Postanjian lors de la seance d’hier,
2 octobre, de l’APCE, et conformement a la legislation armenienne, je
declare ici que j’ai consulte les differents groupes parlementaires et
pris la decision de changer la composition de la delegation armenienne
a l’APCE”, a indique M.Abrahamyan. Mme Postanjian, qui est l’une des
responsables du parti de Raffi Hovannissian, adversaire malheureux de
Serge Sarkissian aux presidentielles de fevrier, a sans doute prononce
les mots de trop aux yeux des autorites armeniennes, lors de la seance
cruciale a Strasbourg de l’APCE, dont le president armenien assumait
la presidence pour 6 mois.

Lors de la reunion du 2 octobre de l’APCE, Mme Postanjian avait
apostrophe le president Sarkissian en ces termes : “Vous vous
presentez ici [a la seance de l’APCE] non par la volonte du peuple,
mais [plutôt] a la faveur d’un crime organise, le vol des votes du
peuple armenien. De ce fait, vous ne pouvez pretendre representer de
jure la volonte et les droits du peuple armenien. [Aussi] je vous pose
cette question : si vous avez joue dans un casino en Europe et y avez
perdu 70 millions d’euros, qui s’est charge d’honorer cette dette ?”

vendredi 4 octobre 2013, Gari ©armenews.com

You may also like