Un membre du commando des tueurs du Parlement arménien du 27 octobre

PARLEMENT ARMENIEN
Un membre du commando des tueurs du Parlement arménien du 27 octobre
1999 trouvé inconscient dans sa cellule

`302

Décidément, les six membres du commando de l’attentat du Parlement
arménien du 27 octobre 1999 condamnés à perpétuité continuent de
mourir en prison. Après un arrêt cardiaque de l’un des tueurs du
Parlement arménien et de l’électrocution d’un autre…un troisième
membre pourrait connaître le même destin. Edig Grigorian, ex-médecin
et membre du commando du 27 octobre, fut retrouvé par ses compagnons
de cellule, inconscient, gisant au sol dans sa cellule de la prison de
Noubarachén à Erévan. Réanimé, « il est actuellement sous la
surveillance des médecins » affirme la direction de la prison. Dirigés
par Naïri Hounanian, les membres du commando avaient fait irruption à
l’intérieur du Parlement arménien et ouvert le feu sur les hommes
politiques présents. Parmi les 8 victimes, le premier ministre Vazgen
Sargsian et le président de l’Assemblée nationale, Karen Demirdjian.

Lors du procès du commando, en 2003, toute la lumière ne fut pas faite
sur le mobile et les commanditaires de l’attentat. Aujourd’hui encore
de nombreuses thèses courent toujours sur le véritable mobile de cet
acte qui endeuilla durablement l’Arménie et la plaça sous le choc.

D’aucuns pensent à Erévan que la disparition régulière, en prison, des
auteurs de l’attentat fera également disparaitre des témoins gênants,
emportant avec eux leurs secrets sur cette affaire.

Krikor Amirzayan

dimanche 14 juillet 2013,
Krikor Amirzayan ©armenews.com

http://www.armenews.com/article.php3?id_article

You may also like