Une commission chargée d’examiner l’avenir de la statue d’Aliev à Me

AZERERIES A MEXICO
Une commission chargée d’examiner l’avenir de la statue d’Aliev à Mexico

Face aux critiques et manifestations liées à l’inauguration de la
statue du dictateur Azéri Haïdar Aliev (le père du président-dictateur
actuel Ilham Aliev), les autorités de l’Etat de Mexico ont constitué
une commission chargée d’étudier ce dossier. La contestation avait
pris des proportions importantes. Lors d’une manifestation contre la
statue d’Aliev on pouvait lire des panneaux sur lesquels était inscrit
« Libérez-vous de ce dictateur ». Mais de son côté, Manuel Luna le
secrétaire de l’Ambassade d’Azerbaïdjan à Mexico avait menacé de
poursuites judiciaires en cas de déplacement de cette statue d’Aliev,
Bakou ayant signé avec les autorités mexicaines un contrat autorisant
ce placement pour une durée de 99 ans. Mais Felipe Leal un
représentant de la mairie de Mexico affirme de son côté que les
autorités se doivent de répondre aux mécontentements des habitats.
Ainsi la Commission crée pour examiner le dossier de ces plaintes doit
donner des réponses claires. Après l’affaire Safarov à Budapest, en
finançant et imposant la statue de Haïdar Aliev sur une place publique
de Mexico, l’Azerbaïdjan a une nouvelle fois mis le feu aux poudres.

Krikor Amirzayan

samedi 27 octobre 2012,
Krikor Amirzayan ©armenews.com

You may also like