Turquie : Au Moins 115 Separatistes Kurdes Tues Depuis Deux Semaines

TURQUIE : AU MOINS 115 SEPARATISTES KURDES TUES DEPUIS DEUX SEMAINES DANS UNE OFFENSIVE DE L’ARMEE
Stephane

armenews.com
mercredi 8 aout 2012

Au moins 115 separatistes kurdes ont ete tues au cours des deux
semaines ecoulees dans une vaste offensive de l’armee turque dans le
sud-est du pays, selon le bilan annonce dimanche par le ministre turc
de l’Interieur, Idris Naim Sahin.

Les insurges ont ete tues dans une offensive appuyee par des moyens
aeriens près de la ville de Semdinli, non loin de la frontière
irakienne, dans la partie turque du Kurdistan, selon le ministre.

L’offensive a commence le 22 juillet, a-t-il ajoute.

Tôt dimanche matin, des rebelles kurdes avaient attaque simultanement
trois postes militaires dans le sud-est du pays, près de la frontière
irakienne, provoquant des affrontements qui ont fait 22 morts,
d’après les autorites et des medias.

Les insurges ont notamment attaque un avant-poste situe près du
village de Gecimili, dans la province de Hakkari, a une vingtaine de
kilomètres de la frontière irakienne, selon un communique des services
du gouverneur de la province, Orhan Alimoglu.

Six soldats, deux gardes du village qui combattaient a leurs côtes,
et 14 rebelles kurdes ont ete tues dans les affrontements, a-t-on
precise de meme source. Au moins 15 soldats, un autre garde du village
et cinq civils ont aussi ete blesses dans l’attaque.

On ne faisait en revanche pas etat de victimes dans les attaques
contre les autres postes militaires, situes egalement dans la province
de Hakkari.

Les insurges disposent de bases dans le nord de l’Irak, d’où ils
lancent des attaques contre des cibles turques.

Selon la chaîne de television privee NTV, les rebelles ont tire sur
l’avant-poste avec des lance-roquettes et des fusils juste après
minuit.

L’armee a annonce l’envoi de renforts a Hakkari, lancant des
operations terrestres et aeriennes pour pourchasser les rebelles,
selon les services du gouverneur.

D’après la chaîne de television publique TRT, des helicoptères
d’attaque pilonnaient les routes empruntees par les insurges.

Les dirigeants turcs ont condamne l’attaque, affirmant que le
gouvernement etait determine a continuer sa lutte contre le Parti
des travailleurs des Kurdistan (PKK).

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a declare que l’attaque etait
une “agression lâche”. Il a aussi mis en garde les pays soupconnes
de soutenir le PKK. Il n’en a toutefois nomme aucun, et on ignorait
s’il faisait reference a la Syrie, en raison de la presence du PKK
dans ce pays.

You may also like