Les Commandos de L’Affiche rouge

LIVRES
Les Commandos de L’Affiche rouge

Les Commandos de L’Affiche rouge est un essai écrit par Arsène
Tchakarian et Hélène Kosséian-Bairamian, édité en mai 2012 aux
éditions Du Rocher.

Fin 1942. Dans Paris occupé par les Allemands, l’ouvrier poète Missak
Manouchian prend la tête d’un groupe de jeunes Juifs, Hongrois,
Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, tous déterminés à
combattre pour libérer la France.

Dans la clandestinité et au péril de leur vie, les membres de ce
groupe vont devenir des héros. Leurs actions : harceler l’occupant,
dérailler les chemins de fer, arrêter les dénonciateurs.

Mais la police française va finir par les arrêter. Le 21 février 1944,
après trois jours de procès, le verdict tombe. Les membres du groupe
de Manouchian sont condamnés à mort. Les nazis vont faire de cette
arrestation une propagande outrageuse et placarder des affiches de ces
vingt-deux hommes et de cette femme, transformés en criminels, sur les
murs du Tout-Paris et dans la France entière : « l’armée du crime ».
Le jour même, à 15 heures, au mont Valérien, des salves de balles vont
cribler les corps de ces résistants.

La police n’aurait pas retrouvé leur trace sans l’aide d’un
dénonciateur. Qui a vendu le groupe ? Après soixante ans de recherches
et de questionnements, Arsène Tchakarian, dernier survivant de ces
clandestins, continue à faire vivre la mémoire de la Résistance et
pose la question sans détours. Il donne le nom du coupable, celui qui
a sonné la mort de ses compagnons de l’ombre.

Hélène Kosséian-Bairamian est journaliste et écrivain. Elle est
coauteur du documentaire Arménie, La Renaissance, réalisé par Robert
Kéchichian.

ISBN-13 : 9782268074061

dimanche 15 avril 2012,
Jean Eckian ©armenews.com

You may also like