Avancées sur des "questions-clés" entre Erevan et Bakou

KARABAGH
Avancées sur des “questions-clés” entre Erevan et Bakou

EREVAN, 11 juin 2011 (AFP) – L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont rapproché
leurs positions sur des “questions-clés” concernant le règlement du
conflit au Nagorny Karabakh, au cours d’une rencontre tripartite
samedi à Moscou, a annoncé le ministère arménien des Affaires
étrangères.
“Les positions se sont rapprochées sur des questions-clés concernant
les principes fondamentaux (en vue) du règlement du conflit au Nagorny
Karabakh”, a précisé le ministère dans un communiqué.
“Un projet de document sera discuté au prochain sommet tripartite
(avec la participation de la Russie) qui aura lieu fin juin”, a-t-il
ajouté, sans autres détails, à l’issue de pourparlers entre les
ministres russe, arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères.
Une rencontre entre le président russe Dmitri Medvedev et ses
homologues arménien et azerbaïdjanais, Serge Sarkissian et Ilham
Aliev, est prévue le 25 juin à Kazan, la capitale du Tatarstan (720 km
à l’est de Moscou).
Ces avancées interviennent sur fond de net accroissement des tensions
ces derniers mois entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, avec de nombreux
accrochages armés entre leurs forces respectives dans la région
séparatiste du Nagorny Karabakh.
Au cours du sommet du G8 fin mai à Deauville (Normandie, nord-ouest de
la France), le Groupe de Minsk (Etats-Unis, France, Russie), médiateur
pour l’OSCE dans le conflit au Nagorny Karabakh, avait appelé à
nouveau toutes les parties à aboutir rapidement à un accord de paix.
L’Arménie a pris le contrôle du Nagorny-Karabakh à l’issue d’une
courte guerre contre Bakou au début des années 1990, et l’Azerbaïdjan
réclame depuis la rétrocession de cette région.
Le conflit lié à ce territoire azerbaïdjanais peuplé majoritairement
d’Arméniens a fait 30.000 morts entre 1988 et 1994 et des centaines de
milliers de réfugiés.
Les Arméniens ont alors pris le contrôle du territoire qui a ensuite
proclamé son indépendance, non reconnue par la communauté
internationale. Un cessez-le-feu a été signé en 1994, mais Bakou et
Erevan n’arrivent pas à se mettre d’accord depuis sur le statut de la
région.

dimanche 12 juin 2011,
[email protected]

You may also like