Le Negationniste Perincek Divise Les Turcs De Suisse

LE NEGATIONNISTE PERINCEK DIVISE LES TURCS DE SUISSE

La Tribune de Geneve
06 mars 2007 mardi
Edition Tribune de Genève

SUISSE Procès Le leader d’extreme gauche patriotique mobilise ses
partisans pour son procès. Une manif est prevue ce matin a Lausanne.

Mais il essuie aussi des critiques.

SUISSE Procès

Le leader d’extreme gauche patriotique mobilise ses partisans pour
son procès. Une manif est prevue ce matin a Lausanne. Mais il essuie
aussi des critiques.

"Perincek, qui ca? Jamais entendu parler, la politique ne m’interesse
pas", dit le patron d’un restaurant turc de l’Ouest lausannois. "Il
fait beaucoup de bruit pour pas grand-chose. Il fout de la m , un
peu comme Jose Bove en France, sauf que Bove est correct", affirme
un compatriote.

Ces deux hommes evoquent le chef du Parti des travailleurs turcs,
renvoye dès aujourd’hui devant le juge unique du Tribunal de police de
Lausanne, a Montbenon, pour discrimination raciale. Le 24juillet 2005,
il avait declare publiquement a Ouchy que les horreurs infligees par
l’Empire ottoman aux Armeniens entre 1915 et 1918 jusqu’a 1,5million
de morts selon les historiens n’avaient rien d’une entreprise
d’extermination deliberee. "Le genocide armenien est un mensonge
international", avait-il declare.

Autre ambiance hier après-midi a Renens, dans les locaux de
l’Association des Turcs de Lausanne (200 membres), où Dogu Perincek
s’est exprime devant les medias. "Il dit ce que je pense. Les
imperialistes parlent de genocide pour servir leurs interets",
affirme un homme dans le public. Alors, une salle unanime derrière
Perincek? "C’est moitie moitie", tempère un voisin. Le president de
l’association, Mehmet Sahingoz, soutien clairement le politicien: "Nous
sommes a ses côtes. C’est une atteinte a la liberte d’expression. Parce
que je dis que ce n’est pas un genocide, je devrais aller en prison?"

Très attendu par ses partisans, Dogu Perincek, un petit homme trapu
de 65ans, arrive avec une heure de retard: "Je suis patriote et
socialiste scientifique, pas nationaliste, ni raciste. "

Il chauffe la salle en allemand. "Il n’y a pas eu de genocide contre
les Armeniens. La Russie, la France et l’Angleterre voulaient diviser
notre pays. Ils ont utilise les Armeniens. Les Turcs ont defendu leur
patrie. Il y a eu des massacres de part et d’autre. Des Turcs et des
musulmans ont aussi ete victimes de la guerre. "

Il montre des kilos de documents et annonce des appuis de haut rang,
deux recteurs d’universite, un ancien general. Que fera-t-il s’il
est condamne? "Je n’attends pas une condamnation. J’ai confiance en
la justice suisse", affirme-t-il.

Les partisans de Dogu Perincek se reunissent ce matin sur la place de
la Riponne a Lausanne. Il est question de quinze bus, dont la moitie
d’Allemagne, d’autres de Belgique et de France. Les organisateurs du
rassemblement ont annonce entre 700 et 1500personnes aux autorites,
affirme Marc Vuilleumier, municipal lausannois de la securite:
"C’est une manifestation autorisee, statique, sans cortège. Selon
les renseignements pris auprès d’autres communautes, notamment les
Armeniens, il n’y a pas d’affrontement en vue. Le danger possible,
c’est qu’ils se deplacent vers Montbenon. "

–Boundary_(ID_Yxew0COt0KUfeEJqjPRX+g)–

You may also like