ANCC: Talaat se souvient du Genocide Armenien

ARMENIAN NATIONAL COMMITTEE OF CANADA
COMITÉ NATIONAL ARMÉNIEN DU CANADA
3401 Olivar-Asselin
Montréal, Québec
H4J 1L5
Tél. (514) 334-1299 Fax (514) 334-6853

Contacts: Shant Karabajak 514-334-1299
Roupen Kouyoumdjian 514-336-7095

Communiqué de Presse – Press Release
1 mai, 2005

Talaat se souvient du Génocide Arménien

Des révélations qui bouleversent l’opinion publique et qui pulvérisent la
théorie de la “négation”

Montréal – Le quotidien turc Hürriyet en date de 25 et 26 avril 2005, vient
de dévoiler les registres et les statistiques partielles extraits du “livre
noir de la déportation” appartenant à nul autre que Talaat, architecte du
Génocide Arménien de 1915. Gardé en secret depuis des années, c’est la
petite-fille de Talaat qui aurait voulu que ces informations soient
publiées. Bien qu’il s’agit d’une liste partielle, qui concerne uniquement
les déportations et qui ne tient pas compte des executions et des massacres
locaux, le nombre des déportés serait 924 158 pour seulement 18 villes.
Selon ces mêmes statistiques, le nombre d’orphelins se chiffrerait à 10 314
pour l’ensemble des 16 villes considérées.

Rejoint au téléphone, le Dr. Girair Basmadjian, président du Comité National
Arménien du Canada a déclaré; “bien qu’il s’agit d’une liste partielle qui
touche uniquement les déportations, il s’agit d’un début très prometteur.
D’ailleurs les chiffres importent très peu, la reconnaissance du Génocide
Arménien par la Turquie facilitera sa progression vers la démocratie”.

Talaat remembers Armenian Genocide

Revealing book upsets public opinion and destroys the theory of “denial”

Montréal – The Turkish daily, Hürriyet, dated April 25 and 26 2005, reveals
a ledger of statistics called “the black book of the deportations”,
belonging to none other than Talaat, principal architect of the Armenian
Genocide of 1915. Kept in secret for years, it is Talaat’s granddaughter who
wanted to publish this crucial information. Despite the fact that it is an
incomplete list, dealing only with deportations, and not discussing local
executions and massacres, it states the number of deportees from only 18
towns at 924 158. According to these same statistics, the number of orphans
reaches 10 314 for 16 towns.

Reached by telephone, Dr Girair Basmadjian, President of the Armenian
National Committee of Canada stated; “although it is a partial list
discussing only the deportations, it is a promising start. Besides, the
numbers aren’t really important, what’s important is that the recognition of
the Armenian Genocide by Turkey would help that country progress more easily
toward democratic society.”

-30-

You may also like