Le Pavillon =?UNKNOWN?Q?arm=E9nien?=

Le Télégramme
20 juillet 2004

Le Pavillon arménien

L’ensemble Bert d’Erevan en ArmĂ©nie, a envahi la scène du Pavillon
dimanche soir.

L’ensemble Bert d’Erevan en ArmĂ©nie, a envahi la scène du Pavillon
dimanche soir. Le public, bien que peu nombreux, a assisté à un
spectacle bien rodĂ© et d’une Ă©lĂ©gance rare.

Au Pavillon, on pouvait voir les regards d’un public Ă©merveillĂ© par
la grce des danseuses et danseurs arméniens. Cependant, la salle
n’Ă©tait qu’Ă  moitiĂ© pleine pour ce groupe d’ArmĂ©niens Ă  la rĂ©putation
internationale.

Un spectacle Ă©tonnant

Le spectacle représentait bien cette culture. Le public pouvait
sentir, par l’interprĂ©tation de cette troupe, Ă  la fois la souffrance
d’un peuple et l’amour de celui-ci pour la vie. Les danses fougueuses
et aguichantes amenaient le public dans un folklore inconnu et
pourtant si rassurant.

Un public réduit

Un petit bĂ©mol est, cependant, Ă  noter. Le public ne s’est pas
déplacé en masse pour applaudir ces artistes de classe
internationale.

Seulement 500 personnes étaient en effet présentes dans ce Pavillon,
qui pour la première fois depuis le début du festival, paraissait
bien vide.

GRAPHIQUE: Photo, Legende: Les artistes arméniens, de la troupe Bert
D’Erevan se sont produits devant un public restreint, mais ravi de la
représentation.