#Marseille : commémoration de l’exécution du groupe Missak Manouchia

Journal La Marseillaise, France
21 fevr 2015

#Marseille : commémoration de l’exécution du groupe Missak Manouchian

Ce samedi 21 février à Marseille est commémoré le 71e anniversaire de
l’exécution du groupe de résistants FTP-MOI, de Missak Manouchian.

Poète français d’origine arménienne, militant communiste responsable
de la section arménienne de la MOI, Missak Manouchian était à 37 ans,
un résistant, commissaire militaire des Francs Tireurs Partisans-MOI
de la région parisienne. Dans la foulée de leurs exécutions, la
propagande allemande placarda sur les murs de Paris 15.000 affiches
rouges (ci-dessus) portant en médaillons noirs les visages de dix
fusill̩s. Au centre, se trouve la photo Рde Manouchian et cette
inscription : « Arménien, chef de bande, 56 attentats, 150 morts, 600
blessés. ». Cette Affiche rouge produit l’effet contraire à celui
escompté, devenant pour toute la Résistance “l’emblème du martyre”.

Depuis le 20 février 2010, le buste de Missak Manouchian et la liste
de ses 22 compagnons-résistants morts fusillés le 21 février 1944, au
fort du Mont-Valérien, se dressent dans un square situé face au Vieux
Port de Marseille. Preuve que certaines idées nauséabondes ont la vie
dure, en quatre ans, le buste de Manouchian a été plusieurs fois
profané, la dernière en septembre 2014. Les “nazillons” ont été jugés
mais une nouvelle plainte a été déposée pour des propos déplacés sur
les réseaux sociaux, cette fois.

L’initiative de ce samedi matin (à 10h, au square Missak Manouchian –
boulevard Charles Livon, 13007 Marseille) est organisée par la
jeunesse arménienne de France avec le soutien de l’association
nationale des anciens combattants et amis de la résistance,
l’association des anciens combattants et résitants français d’origine
arménienne, l’Union Culturelle des Arméniens de France, et les scouts
apostoliques de Marseille.

http://www.lamarseillaise.fr/marseille/flash/36384-marseille-hommage-a-missak-manouchian

You may also like