La Russie Et L’Abkhazie Signent Un Accord D’alliance, Colore De Tbil

LA RUSSIE ET L’ABKHAZIE SIGNENT UN ACCORD D’ALLIANCE, COLORE DE TBILISSI

RUSSIE/GEORGIE

La Russie et l’Abkhazie, une republique separatiste georgienne,
ont signe lundi un accord d’alliance et de partenariat strategique,
a annonce le Kremlin dans un communique, au grand dam de Tbilissi,
qui a denonce l'”annexion” de ses territoires.

L’accord prevoyant “une cooperation plus etroite entre la Russie et
l’Abkhazie dans les domaines social, economique et humanitaire, ainsi
que sur les questions de politique exterieure, defense et securite”,
a ete signe par le president russe Vladimir Poutine et son homologue
abkhaze Raoul Khadjimba a Sotchi, station balneaire russe aux bords
de la mer Noire. “Il s’agit d’assurer l’existence de l’Abkhazie
(…) et creer des conditions pour poursuivre le developpement des
liens socio-economiques” entre ce petit territoire du Caucase où
vivent quelque 240.000 personnes et la Russie, a declare M. Poutine,
cite dans le communique.

En 2015, la Russie va ainsi octroyer a l’Abkhazie 5 milliards de
roubles (268 millions d’euros) dans le cadre de la mise en place de
cet accord qui prevoit notamment la creation d’un groupe commun de
forces armees et d’un espace commun socio-economique, a-t-il precise.

Raoul Khadjimba a salue un “evènement historique”. “Notre peuple a fait
il y a longtemps son choix historique en faveur du renforcement d’une
cooperation d’egal a egal et de l’alliance avec la Russie”, a-t-il
declare. La Georgie a de son côte denonce un “pas vers l’annexion
de facto de la region d’Abkhazie par la Federation de Russie”. “Le
gouvernement georgien condamne cet acte illegal”, a declare lundi la
ministre georgienne des Affaires etrangères, Tamar Beroutchachvili,
aux journalistes.

L’Abkhazie, petit territoire frontalier de la Russie borde par la mer
Noire, a declare son independance et l’a defendue pendant une guerre
avec les forces georgiennes au debut des annees 1990. La Russie,
qui soutient egalement l’Ossetie du Sud, autre region separatiste
georgienne situee a sa frontière, a reconnu l’independance de ces
deux territoires a l’issue de la brève guerre qui l’a opposee a la
Georgie en août 2008.

L’Otan et l’Union europeenne, dont les relations avec Moscou sont
deja très tendues en raison de la crise ukrainienne, ont egalement
condamne lundi soir cet accord, qui “compromet les efforts en cours
pour stabiliser la situation securitaire dans la region”, selon la
nouvelle chef de la diplomatie europeenne Federica Mogherini.

“Ceci viole la souverainete et l’integrite territoriale de la Georgie,
contredit les principes du droit international et les engagements
internationaux de la Russie”, a-t-elle ajoute dans un communique,
en rappelant que cet accord etait contraire a celui signe par Moscou
en août 2009 pour mettre fin au conflit.

Moscou a depuis installe des bases militaires dans ces deux regions, ce
qui a ete qualifie d’occupation par la Georgie. “Nous ne reconnaissons
pas ce soi-disant traite” qui “ne contribue pas a trouver une
solution pacifique et durable” au conflit, a pour sa part regrette
un porte-parole du secretaire general de l’Otan, Jens Stoltenberg.

“Nous continuons d’appeler la Russie a revenir sur sa reconnaissance
des regions georgiennes d’Ossetie du Sud et d’Abkhazie comme Etats
independants et a retirer ses troupes de Georgie”, a-t-il poursuivi.

Moscou, 24 nov 2014 (AFP) –

mardi 25 novembre 2014, Ara (c)armenews.com

From: A. Papazian

You may also like