Aznavour : << On ne discute pas avec les égorgeurs >>

Europe 1 – Chrétiens d’Orient
Aznavour : >

Ce matin sur Europe1, Thomas Sotto recevait Charles Aznavour,
préoccupé par le sort des chrétiens et des minorités au Moyen-Orient.

Il tire la sonnette d’alarme. Charles Aznavour est sorti de son
silence, lundi matin, sur Europe 1, pour évoquer le sort des chrétiens
et des minorités, actuellement massacrés en Irak ainsi qu’en Syrie,
par les soldats de l’Etat islamique. “Je suis préoccupé par cette
population qui est massacrable”, a-t-il expliqué au micro de Thomas
Sotto, en faisant aussi bien référence aux chrétiens qu’aux kurdes.
“Je suis sorti de mon silence il y a longtemps mais personne n’écoute,
ne répond.”

“On ne peut pas vivre en égoïste”

Pour le chanteur franco-arménien, il faut accueillir ces populations
afin de les sauver. “Prenez-en un chez vous ! Aidez-les à rentrer
quelque part ! Trouvez-leur un appartement !”, a-t-il appelé.

Le monument de la chanson française a estimé que cela pourrait être
une manière de repeupler les villages délaissés de France. “Oui, et
ces villages ont besoin d’être repeuplés ! La mairie existe toujours,
la Poste, l’Eglise est vide… On ne peut pas vivre comme ça, en
égoiste ! Il faut faire quelque chose”, a-t-il martelé.

“La France ne peut pas héberger toute la misère du monde”, avait
déclaré l’ancien Premier ministre Michel Rocard, à la fin de l’année
1989. Une phrase sur laquelle Thomas Sotto a fait réagir Charles
Aznavour : “Il a parfaitement raison mais ce n’est pas toute la misère
du monde, mais une misère du monde ! Elle est immédiate, on en a
besoin maintenant !”

Lire la suite voir lien plus bas

lundi 25 août 2014,
Jean Eckian (c)armenews.com

You may also like