Les Etudiants Armeniens Devront Payer Une Taxe " Conscription "

LES ETUDIANTS ARMENIENS DEVRONT PAYER UNE TAXE >

ARMENIE

De nouvelles règles visant a gener les jeunes Armeniens qui vont
etudier a l’etranger comme moyen d’eviter la conscription dans l’armee
les empechera en dehors des plus riches de beneficier d’une education
a l’etranger.

Jusqu’a present, les jeunes hommes qui font des etudes a l’etranger
ont ete automatiquement exemptes du service militaire. Une proposition
approuvee par le gouvernement le 23 Janvier a change la situation
en exigeant des etudiants de remettre plus de 8,5 millions de drams
(20 000 dollars) a titre de garantie, qu’ils vont revenir et quand ils
reviennent. Ensuite, ils seront enrôles dans l’armee, si necessaire.

Les autorites disent que la somme remboursable est destinee a garantir
que les etudiants reviennent, et dissuadent les conscrits refractaires
d’exploiter la faille. Tigran Sahakian, chef du departement des
relations exterieures et de la diaspora au ministère de l’education,
a declare qu’environ 200 personnes quittaient le pays chaque annee
pour aller vers des programmes d’echanges universitaires geres par
le ministère.

Environ 80 a 90 pour cent d’entre eux etaient des hommes, dit-il, et
il etait clair que beaucoup voulait juste eviter le service militaire.

a-t-il declare a l’IWPR. >.

Artur Sakunts, chef du bureau de Vanadzor de l’Assemblee civile
Helsinki, a declare que seuls les riches et ayant un reseau auront
accès a une education de classe mondiale. >
a declare Sakunts. Dans ce cas, dit-il, >.

Arsen Manoukian, qui a ete a l’Ecole superieure d’economie de Moscou
pendant trois ans, a decide que ces règles vont tout simplement
creuser le fosse entre les nantis et les demunis.

> a-t-il ajoute.

Aram Vardevanyan, responsable de l’analyse juridique au bureau de
l’ombudsman armenien des droits de l’homme, a declare la proposition
avait en effet ete edulcore. Les representants du gouvernement
voulaient a l’origine de l’abolition de l’exemption de la conscription
immediate accordee aux etudiants partant a l’etranger, et n’ont recule
qu’après que le bureau de l’ombudsman ne soit intervenu.

>
a-t-il declare a l’IWPR.

Gohar Abrahamyan est correspondant pour ArmeniaNow.com.

Institute for War & Peace Reporting

vendredi 28 fevrier 2014, Stephane (c)armenews.com

You may also like