L’inaccessibilité des prêts entrave le développement des PME

ARMENIE
L’inaccessibilité des prêts entrave le développement des PME

Un des plus grands problèmes qui entravent le développement des
petites et moyennes entreprises en Arménie est l’inaccessibilité des
prêts et l’autre gros problème sont les lacunes dans le système de
l’administration fiscale, selon Karen Gevorkyan, directeur adjoint du
Centre national pour le développement des petites et Moyennes
Entreprises.

Il dit que la principale activité du Centre national est d’aider à
résoudre ces problèmes. Selon lui, le Centre contribue chaque année à
aider 3000 débutants à obtenir des prêts à long terme et non garantis
à des conditions abordables.

Les taux d’intérêt élevés sur les prêts sont aussi un problème, a-t-il
ajouté. « Il est souhaitable que les banques fournissent un large
éventail de produits de prêt » a-t-il dit.

En ce qui concerne la législation fiscale, Karen Gevorgyan a déclaré
que les problèmes découlant de la législation ne sont pas aussi
importants que les difficultés rencontrées dans le cadre de
l’administration fiscale, à savoir la corruption.

Il a toutefois indiqué que le développement des PME est entravée par
le fait que de nombreux entrepreneurs ne sont pas conscients des
changements dans la législation fiscale, de leurs droits et de leurs
responsabilités.

Selon l’Union nationale des employeurs d’Arménie, les prêts aux PME en
2012 s’élève à environ 15 millions de dollars, alors qu’en 2001-2002,
ce chiffre s’élevait à de 30 à 40 millions de $ , et à environ 20
millions de dollars en 2007-2008.

dimanche 8 décembre 2013,
Stéphane ©armenews.com

You may also like