Oradour, Le Geste De Reconciliation Qui Ne Libere Pas De L’effroi

ORADOUR, LE GESTE DE RECONCILIATION QUI NE LIBERE PAS DE L’EFFROI

Publie le : 05-09-2013

Info Collectif VAN – – Morceaux choisis des
diverses allocutions de Francois Hollande et Joachim Gauck a propos
d’Oradour-sur-Glane. Comment ne pas penser au discours que devra,
un jour, tenir un chef d’Etat turc, pour les crimes commis envers
les Armeniens ?

Allocutions de Francois Hollande et Joachim Gauck au dîner d’Etat
avant la visite a Oradour

Francois Hollande :

“Nous nous rendrons a Oradour-sur-Glane. Ce sera la première fois qu’un
chef d’Etat allemand, et meme qu’une haute personnalite allemande,
participera a l’evocation de ce massacre.

Ce sera un moment douloureux qui n’effacera rien car le souvenir
doit etre transmis, toujours, et a toutes les generations pour que
ce souvenir devienne l’histoire. Ce sera le symbole que seule la
verite reconcilie et que cette verite doit etre prononcee, affirmee,
reconnue, enseignee. Le devoir de memoire, loin d’affaiblir notre
amitie va encore la renforcer. C’est le sens de votre geste dans ce
lieu où la desolation et le malheur ont ete figes pour l’eternite.

C’est l’amitie entre l’Allemagne et la France, au-dela de ces malheurs,
qui a permis de construire l’Europe, de bâtir cet espace de paix,
de droit et de liberte qui est un exemple pour le monde, qui doit
rester une reference pour le monde.”

Allocution du president de la Republique a l’occasion du dîner d’Etat
en l’honneur de M. Joachim GAUCK, president federal d’Allemagne

*****************

Joachim Gauck :

“Nous, Allemands, sommes aussi très bien places pour savoir combien
il est important de garder le souvenir des chapitres les plus noirs de
notre histoire, d’analyser sincèrement notre culpabilite et d’assumer
nos responsabilites. Je suis reconnaissant et touche de pouvoir me
rendre demain, a vos côtes, Monsieur le President, a Oradour-sur-Glane.

Dans une periode riche de tensions comme actuellement, il est bon
pour nos pays et nos relations que nous nous rendions compte de
ce que nous avons reussi a bâtir ensemble en Europe et de ce qui
merite aujourd’hui d’etre preserve et defendu a l’echelle mondiale:
la democratie et la primaute du droit, la fin de la guerre et de la
violence comme moyen de règlement des conflits entre les peuples,
et la suppression des frontières, la solidarite avec ceux qui ne
peuvent pas s’en sortir par leurs propres moyens, ainsi que le refus
du racisme et de la discrimination des minorites”

Discours prononce par Monsieur Joachim Gauck, President de la
Republique federale d’Allemagne, lors du dîner d’Etat offert a
l’occasion de sa visite d’Etat en France au Palais de l’Elysee a Paris,
le mardi 3 septembre 2013

********************

Allocutions a Oradour-sur-Glane

Francois Hollande :

“Vous etes la dignite de l’Allemagne d’aujourd’hui, capable de regarder
en face la barbarie nazie d’hier L’amitie entre nos deux pays est un
defi a l’Histoire mais aussi un exemple pour le monde.”

Joachim Gauck :

“La memoire de l’ancienne Oradour demeure omnipresente. Ce lieu et
ses habitants ont ete aneantis dans un crime barbare et atroce.

Je sais que votre invitation au Pdt allemand est un geste de
bienvenue. C’est un geste qu’on ne peut accepter que comme cadeau.

Aussi genereux que soit ce geste de reconciliation il ne peut pas
pour autant me liberer de l’effroi profond que je ressens a l’egard
de la considerable culpabilite assumee par les Allemands ici-meme.

Je vous le dis : Oradour et autres lieux de barbarie en Europe,
nous ne les oublierons pas.”

Alloctuions de Francois Hollande et Joachim Gauck a Oradour-sur-Glane

Retour a la rubrique

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

http://www.collectifvan.org/article.php?r=0&id=75352
www.collectifvan.org

You may also like

Emil Lazarian

“I should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.” - WS