Le Haut Karabagh Tend La Main A L’Azerbaidjan Pour La Gestion Des Re

KARABAGH
LE HAUT KARABAGH TEND LA MAIN A L’AZERBAIDJAN POUR LA GESTION DES RESSOURCES COMMUNES EN EAU

Les autorites du Haut-Karabagh ont exprime leur volonte d’engager les
pourparlers avec les autorites de l’Azerba√Įdjan en vue de trouver un
accord sur la gestion des ressources communes en eau a la frontière
de l’Artsakh et de l’Azerba√Įdjan. Le vice-premier ministre de la
Republique du Haut-Karabagh Arthur Aghabegyan a indique que de tels
pourparlers porteraient sur le developpement de la retenue d’eau et
du barrage de Sarsang et d’autres sites sur la rivi√®re Tartar, au
nord du territoire. Ces propositions interviennent après plusieurs de
manifestations des habitants du bassin azeri de la rivière Tartar,
qui reclament des autorites de Bakou de l’eau pour irriguer leurs
cultures dans cette region. M. Aghabegyan a indique que le reservoir de
Sarsang Dam, vaste retenue d’eau amenagee durant la periode sovietique
dans le nord de l’Artsakh, avait un grand potential hydrique et si
ses eaux etaient utilisees de facon rationnelle, elles pourraient
profiter tant au Karabagh qu’a l’Azerbaijan.

M.Aghabegyan a precise que si l’Azerba√Įdjan rejetait l’offre
de dialogue du Karabagh, celui-ci procederait a d’importements
investissements pour amenager des stations de pompage qui auraient
vocation a approvisionner en eau les seules regions frontalières
de l’Artsakh, sans que puissent en beneficier les populations
azeries voisines. “Nous utilisons l’eau de Sarsang pour produire de
l’electricite et notre cahier des charges a ete etabli de telle sorte
qu’il ne reponde qu’a nos seuls besoins. Dans l’eventualite d’une
cooperation, nous pourrions utiliser ces ressources pour qu’elles
profitent aux deux [Karabagh et Azerba√Įdjan]”, a explique M.

Aghabegyan.

Le vice-premier ministre a indique que le Karabagh avait toujours
exprime sa disposition a cooperer avec l’Azerba√Įdjan qui, meme s’il est
l’ennemi d’aujourd’hui, n’en reste pas moins un voisin. Il a insiste
sur le fait que c’est pas le biais de ce genre de cooperation que les
populations de part et d’autres de la frontier entre le Karabagh et
l’Azerba√Įdjan pourront se preparer a une paix qui est ineluctable,
a-t-il souligne, si les deux parties observent le cessez-le-feu en
vigueur et instaurent un climat de confiance mutuelle.

vendredi 16 ao√Ľt 2013, Gari ¬©armenews.com

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=92207

You may also like

Emil Lazarian

‚ÄúI should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.‚ÄĚ - WS