Les Chiffres Terrifiants De L’emigration Armenienne

LES CHIFFRES TERRIFIANTS DE L’EMIGRATION ARMENIENNE

ARMENIE

Le Service national armenien des statistiques a rendu publics les
chiffres officiels des deplacements des citoyens armeniens au cours des
six premiers mois de l’annee. Le tableau est peu rassurant d’un point
de vue demographique, et tend a infirmer les assurances prodiguees
par les autorites selon lesquelles le flux migratoire se serait enfin
stabilise, après la saignee demographique observee au cours des deux
dernières decennies. La crise des annees 2008-2009 avait provoque une
nouvelle vague de departs, incitant plusieurs responsables politiques
a mettre en garde contre une ” catastrophe nationale “. La situation
reste très alarmante, pour le journal Haykakan Jamanak, qui publie
les chiffres du Service des statistiques, juges ” terrifiants “.

” Durant les six premiers mois de l’annee, 1 017 000 citoyens armeniens
ont quitte l’Armenie, qui en accueillait dans le meme temps 922 000
autres, soit un deficit de plus de 95 000 personnes “. La balance
penche donc dangereusement en faveur des partants, en augmentation
de 30 % par rapport a la meme periode en 2012.

“Au vu de ces statistiques, on pourrait dire que le nombre des citoyens
qui ont emigre d’Armenie en 2013 se situe autour de 80 000 personnes.

“Il est clair que l’emigration a atteint des proportions terribles
en Armenie “, ajoute le quotidien.

Selon les chiffres officiels, quelque 200 000 personnes auraient
emigre d’Armenie au cours des trois dernières annees seulement”,
souligne Haykakan Jamanak.

vendredi 2 août 2013, Gari ©armenews.com

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

You may also like

Emil Lazarian

“I should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.” - WS