Un Texte Penalisant Le Negationnisme Des Genocides Presente Au Parle

UN TEXTE PENALISANT LE NEGATIONNISME DES GENOCIDES PRESENTE AU PARLEMENT GREC

Le Parti du premier ministre grec “Nouvelle democratie” a presente au
Parlement d’Athènes un texte prevoyant des sanctions et poursuites
penales pour toute manifestation de xenophobie et negation de
l’Holocauste et plus generalement du genocide. Le texte propose
de sanctionner sevèrement la valorisation ou la banalisation des
crimes de genocides reconnus comme tels par le Parlement de Grèce,
l’Holocauste et les crimes perpetres par les nazis condamnes par les
cours penales grecques ou internationales.

Les sanctions prevues par le texte consistent en des peines pouvant
aller jusqu’a trois ans d’emprisonnement ainsi que des amendes de 5
000 a 20 000 euros. Des sanctions similaires sont prevues contre toute
personne reconnue coupable d’incitation a la violence et a la haine
pour des motifs racistes, religieux ou ethniques, ainsi que contre tous
ceux qui sont membres d’organisations xenophobes ou racistes. Au titre
de personnes juridiques, ces organisations s’exposent a des amendes
pouvant aller de 10 000 a 100 000 euros. Le texte a ete approuve par
la presque totalite des membres du Parti et du gouvernement.

mardi 4 juin 2013, Gari ©armenews.com

From: A. Papazian

You may also like