Un Depute Turc Veut Faire La Lumiere Sur Le Genocide Armenien

UN DEPUTE TURC VEUT FAIRE LA LUMIÈRE SUR LE GENOCIDE ARMENIEN

Ertugrul Kurkcu depute du parti turc Paix et Democratie (BDP)
a prononce un discours a l’Assemblee parlementaire du Conseil
de l’Europe le 25 avril affirmant que son parti etait determine a
devoiler les realites historiques du genocide armenien.

Voici son intervention :

M. KURKCU (Turquie)* – C’etait hier le 98e anniversaire des evenements
qui se sont produits en Armenie. Je pense bien sûr a l’arrestation
d’Armeniens sur ordre du gouvernement turc. Très rapidement,
près de 40 000 personnes ont ete arretees ; toutes ont perdu la
vie en Anatolie centrale où elles ont ete deportees sans la moindre
decision de justice. Ce fut le prelude a la deportation par la force
des Armeniens dans les deserts de Syrie, sous pretexte de mesures
de contre-insurrection. Tous ces convois de femmes, d’enfants et de
personnes âgees ont ete envoyes vers le neant. L’Anatolie orientale
s’est ainsi retrouvee videe de sa population ; des dizaines de villes
ont ete decimees et ont perdu leurs capacites productives.

Je voudrais exprimer, au nom de mon groupe, nos condoleances aux
petits-fils et aux petites-filles du Medz Yeghern, le ” Grand Mal
” – c’est le nom que lui donnent les Armeniens -, qui fut un crime
atroce contre l’humanite. Malgre tous les obstacles officiels,
nous sommes determines a faire en sorte que les faits historiques
concernant ce massacre soient reveles publiquement. Il faut assurer
la liberte de parole et de conscience en Turquie. C’est essentiel
pour que les nouvelles generations soient debarrassees de ce fardeau,
qu’elles soient ouvertes au dialogue et qu’elles trouvent des moyens
nouveaux de reconciliation pour developper la fraternite entre les
Kurdes, les Turcs et les Armeniens. Tous ont souffert des massacres,
des atrocites, des deportations et ont cause l’exil – tous ces maux
ayant ete causes principalement par le partage artificiel des zones
d’influence entre les grandes puissances aux XIXe et XXe siècles.

Hier, dans toute la Turquie, notamment a Istanbul et a Izmir, des
milliers de Turcs, de Kurdes et d’Armeniens, petits-fils des agresseurs
comme des victimes, sont descendus dans la rue pour manifester tous
ensemble et commemorer ce massacre, non sans trouver un certain echo
dans les medias. Je voudrais saluer ce fait comme le debut d’une ère
de comprehension mutuelle en Turquie, d’une ère de debat sur le passe
sans prejuges et sans haine.

Nous voudrions aussi exprimer notre souhait que les pourparlers a
venir entre M. Ocalan, le leader du PKK, et les autorites turques
aboutissent a la paix, de facon a ce que la Turquie devienne une
veritable democratie, qui est source de richesse et non de conflit.

vendredi 3 mai 2013, Stephane ©armenews.com

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=89363

You may also like