Legislative A Antony : Patrick Devedjian Cible De L’Hypernationalism

LEGISLATIVE A ANTONY : PATRICK DEVEDJIAN CIBLE DE L’HYPERNATIONALISME TURC
Ara

armenews.com
mercredi 5 decembre 2012

Le communautarisme le plus etroit, sous-tendu par une armenophobie
manifeste vient de faire une entree fracassante dans l’election
legislative partielle qui va se derouler les 9 et 16 decembre dans
la circonscription des Hauts-de-Seine a Antony.

Le site Turquie-News et une mysterieuse association denommee ”
civic “, s’adressant exclusivement a ” la communaute franco-turque
” de cette zone, lui demandent de voter ” massivement ” pour Julien
LANDFRIED, candidat du Parti socialiste (PS) et ce dans le seul et
unique but de faire battre Patrick Devedjian (UMP), designe comme ”
le plus turcophobe des politiciens francais qui a fortement soutenu
le projet de loi “Boyer” relatif a la penalisation de la negation du
genocide armenien ” et ” qui a ete l’avocat officiel de l’ASALA “.

Dixit.

Cette prise de position scandaleuse a plus d’un titre appelle un
certain nombre de commentaires. Tout d’abord par ses motivations qui
se resument a un objectif : tuer politiquement Patrick Devedjian, qui
est l’un des plus illustres elus francais d’origine armenienne. Triste
ambition. En se mobilisant pour stigmatiser un homme connu pour sa
filiation avec une famille rescapee du genocide de 1915 ( du côte
de son père), ces organisations se situent en effet dans la sinistre
tradition de haine qui avait preside a ces evenements. Compte tenu du
poids de l’histoire, et quand on se reclame d’une identite turque, la
moindre des choses ne serait-elle pas de faire preuve d’une certaine
prudence dans l’usage de la parole publique, dès lors qu’il s’agit
justement des membres de ce peuple martyr, victime s’il en est de
l’hypernationalisme turc ?

Mais l’ideologie de ces associations, qui se font volontiers les
relais de la politique d’Ankara, n’est visiblement pas de nature a
s’encombrer de ce genre de considerations. D’autant plus que l’homme
a abattre est un elu qui s’est personnellement et courageusement
implique pour la declinaison et l’application aux Armeniens qui en ont
ete longtemps prives, de principes lies aux droits de l’homme. Ainsi
en est-il de son engagement en faveur de la loi Boyer, que lesdites
associations lui reprochent d’avoir vote. Mais qu’est-ce que ce texte,
sinon la protection de l’humanite contre le negationnisme touchant
justement au premier ” crime contre l’humanite “, designe comme tel
le 25 mai 1915, dans une declaration commune signee par la France,
la Russie et l’Angleterre ? Bien que beneficiant de son assentiment,
cette incrimination n’est cependant pas l’oeuvre du seul et unique
Patrick Devedjian. Elle a ete majoritairement votee par l’Assemblee
nationale et le Senat. Et tout en etant presentee par l’UMP, elle a
ete soutenue par les groupes socialistes de ces deux chambres. Quant
a son invalidation par le Conseil Constitutionnel, elle ne repose
que sur un vice de forme juridique. Un acte que Francois Hollande
se propose de depasser en soumettant dans les meilleurs delais un
nouveau projet gouvernemental, de meme nature.

Faut-il egalement rappeler que c’est le PS, auquel appartient Julien
Landfried, qui le premier a depose une loi de ce type, et ce par deux
fois en 2006 a l’Assemblee nationale, ainsi qu’au Senat le 4 mai 2011.

Est-il besoin de preciser que c’est le groupe socialiste qui a fait
pour la première fois voter, en 1998, la reconnaissance du genocide
armenien par le Parlement ? M. Landfried se situerait-il contre
les engagements historiques de sa formation par simple opportunisme
politique et dans la seule perspective de tirer benefice des sentiments
racistes pretes a une partie de son electorat ? Et cela, circonstance
aggravante, du fait des origines armeniennes de son concurrent ?

En ne se desolidarisant pas d’un soutien de cette nature M. Landfried
prendrait la responsabilite de manifester une complaisance coupable
a une manipulation aussi odieuse qu’indigne du corps electoral.

Et que dire de l’accusation portee contre Devedjian d’avoir plaider en
faveur des membres emprisonnes de l’Asala ? Depuis quand essaie-t-on
en Republique d’entacher ainsi la reputation des avocats au motif des
delits reproches a leurs clients ? Faut-il rappeler que les droits
de la defense constituent un rouage essentiel de la democratie ?

Ferait-on le grief a Maitre Henri Leclerc, president honoraire
de la ligue des droits de l’homme, ou a Jean-Pierre Mignard,
affilie au comite directeur du parti socialiste, d’avoir eux aussi
” defendu ” ” l’Asala ( plus souvent que Maitre Devedjian ndlr.),
une organisation terroriste qui a mene des actions dans les grandes
capitales europeennes contre la communaute turque ” comme le pretend
le communique en question ? Faut-il egalement preciser que cette
organisation ne s’en est jamais prise a la communaute turque, mais a
des representants de cet etat a une epoque où il etait dirige par une
junte militaire ? Et quand il y a eu l’attentat effectivement aveugle
d’Orly ( condamne par la majorite des militants de l’Asala et qui a
entraine son autodissolution ), Devedjian n’a justement pas defendu
les personnes qui etaient inculpees dans cette exaction.

Cette affaire en dit helas long sur les tentatives d’embrigadement
nationaliste de la ” communaute franco-turque ” de France par Ankara.

Elle s’inscrit dans la logique du meeting tenu par le sinistre Erdogan,
le Premier ministre turc, au Zenith a Paris le 11 avril 2010, dans
lequel il demandait aux ” Turcs en France a s’integrer, mais a ne
pas s’assimiler “, ” l’assimilation ” etant denonce comme un ” crime
contre l’humanite “. Et l’integration etant justifiee comme un moyen
de peser sur la politique des pays europeens. Rien de moins. Quant a la
defense de l’identite turque, qui ne semble pas trop mal se porter ( la
Turquie fait partie du G20 et est la 16e puissance mondiale), doit-elle
necessairement encore et toujours passer par la stigmatisation des
Armeniens ? Et ce jusqu’en France, 98 ans après le genocide, la où
les rescapes de l’entreprise d’extermination ont trouve refuge ?

Qu’a ce jour la reponse de l’etat turc au combat des fils et des
filles des victimes de cette tragedie continue d’etre le negationnisme
international, temoigne d’une complicite evidente envers les assassins
de 1915. Mais qu’on tente aujourd’hui, sur le territoire de la
Republique d’enrôler des Francais, au motif qu’ils ont des origines
turques, dans cette sinistre croisade, est particulièrement revelateur
de la persistance d’une dynamique criminelle, dont d’aucuns, par
opportunisme politique, voudraient semble-il tirer profit au nom leurs
ambitions electorales. Tout ceci est eminemment dangereux. Contraire
aux principes de la Republique et accablant, notamment a l’heure ou
les intellectuels turcs et la societe civile de ce pays, commencent a
denoncer a Istanbul meme la mise a mort du peuple armenien et tentent
enfin de s’affranchir de sa terrifiante logique.

Ara Toranian

Ci dessous le communique diffuse par Turquie-News et Civic

APPEL A VOTER

Les Franco-Turcs habitant dans le departement 92, des Hauts-de-Seine
(Antony, Bourg la Reine, Châtenay-Malabry et Sceaux) sont invites a
voter massivement pour Julien LANDFRIED, candidat du Parti Socialiste
(PS) lors des elections legislatives partielles qui auront lieu le
dimanche 9 decembre et 16 decembre 2012.

Le candidat adverse n’est autre que Patrick Devedjian (UMP),
le plus turcophobe des politiciens francais qui a fortement
soutenu le projet de loi “Boyer” relatif a la ” penalisation de
la negation du genocide armenien ” qui a ete rejete par le Conseil
Constitutionnel. Patrick Devedjian a ete notamment l’avocat officiel de
l’ASALA, une organisation terroriste qui a mene des actions dans les
grandes capitales europeennes contre la communaute turque. Plusieurs
dizaines de diplomates et civils turcs, francais et etrangers ont
ete lâchement assassines au nom de la “cause armenienne. Si vous
avez des proches ou des amis vivant dans les Hauts-de-Seine (92),
informez-les et encouragez-les a aller voter. Mobilisons-nous. Il
est temps d’agir et non de subir !

mercredi 5 decembre 2012, Ara ©armenews.com

You may also like