Ragip Zarakolu Recoit Le Prix De L’Etat Armenien

RAGIP ZARAKOLU RECOIT LE PRIX DE L’ETAT ARMENIEN
Laetitia

armenews.com
mercredi 30 mai 2012

Ragip Zarakolu, eminent militant des droits de l’homme turc et editeur,
a recu un prix de l’Etat armenien mardi 29 mai 2012. Le president
Serge Sarkissian a affirme qu’il avait contribue a la reconnaissance
internationale des massacres des Armeniens en 1915 qui ont eu lieu
dans l’Empire ottoman.

Zarakolu fait partie des vingt scientifiques, ecrivains et artistes
choisis pour les prix annuels remis par Serge Sarkissian. Il est
arrive en Armenie avec sa femme et sa fille pour la remise du prix. Il
y a seulement deux mois, il a ete libere de prison après avoir ete
accuse d’aider illegalement le parti des travailleurs du Kurdistan
(PKK) en Turquie.

” Ses activites representent une mission exceptionnelle “, a declare
Serge Sarkissian lors de la ceremonie tenue au palais presidentiel a
Erevan. ” Son combat pour la reconnaissance de la verite historique
de la societe turque est un brillant exemple de prise de position
courageuse. ” ” Votre presence ici et l’acceptation de ce prix
aujourd’hui sont aussi un acte de courage “, a-t-il declare en
s’adressant a R.Zarakolu.

Lors de la ceremonie, Zarakolu a annonce que la Turquie moderne
doit reconnaître le genocide. ” La Turquie doit accepter la verite
historique, a-t-il dit. C’est seulement de cette manière que la
Turquie peut retrouver son estime. ”

” Meme si la Turquie presente ses excuses, les Armeniens et les Turcs
ne pourront plus avoir les memes relations, a-t-il dit. Mais nous
pouvons regarder ensemble vers l’avenir. ”

Zarakolu, âge de 63 ans, accède a la notoriete dans les annees 70. Il
est alors chroniqueur dans un journal et redacteur en chef : il
souligne les violations des droits de l’homme commises en Turquie. Il
a ete emprisonne a deux reprises par les gouvernements militaires
a Ankara, avant de fonder, avec d’autres Turcs, l’Association
des Droits humains de Turquie en 1986. Il commence a partir de ce
moment-la a publier des livres sur des sujets tabous tels que le
genocide armenien. Certains livres ont ete traduits en turc. Ces
traductions ont conduit R.Zarakolu au tribunal. Un tribunal turc a
decide en juin 2008 que la publication d’un de ces livres insulte
” les institutions de la Republique turque “. L’editeur a recu une
peine de prison avec sursis de cinq mois.

Zarakolu a ete de nouveau arrete par la police turque en octobre
l’annee dernière pour avoir ” sciemment aide et encourage une
organisation terroriste ” avec des dizaines d’autres Turcs. S’il est
reconnu coupable, il devra faire face a 15 ans de prison. L’Union
europeenne et des groupes internationaux des droits de l’homme ont
exprime de serieuses preoccupations sur son cas.

Zarakolu a ete honore a la Bibliothèque nationale armenienne lors
de son precedent voyage a Erevan en fevrier 2011. Son directeur,
Davit Sargsian, a remis une medaille a l’editeur pour le remercier
et le feliciter pour son courage et son activisme.

You may also like