La Loi Votee Par Le Senat Francais Previent De Nouveaux Crimes, Selo

LA LOI VOTEE PAR LE SENAT FRANCAIS PREVIENT DE NOUVEAUX CRIMES, SELON EREVAN
Stephane

armenews.com
vendredi 27 janvier 2012

Le ministre armenien des Affaires etrangères Edouard Nalbandian a
salue la decision de la France de sanctionner penalement la negation du
genocide armenien, mercredi au cours d’une visite en Lettonie, estimant
qu’elle aidera a prevenir de nouveaux crimes contre l’humanite.

“C’est un mecanisme très important pour prevenir de nouveaux crimes
contre l’humanite” a dit le ministre aux journalistes.

“C’est une mesure importante de la France, qui peut etre non seulement
saluee mais aussi soutenue par les autres Etats en Europe et ailleurs”
a-t-il poursuivi.

Le Senat francais a adopte lundi le projet de loi reprimant penalement
la negation du genocide des Armeniens par l’Empire ottoman entre 1915
et 1916.

A la question de savoir s’il esperait que d’autres pays que la France
fassent de meme, le ministre armenien a repondu : “Je l’espère. Vingt
pays et organisations internationales reconnaissent maintenant que
le genocide a eu lieu”.

“La première chose que nous devons faire, c’est tourner cette page de
notre histoire commune avec la Turquie, non pas par le deni mais par la
reconnaissance du genocide armenien. Nous esperons profondement qu’il
arrivera un jour où meme la Turquie le reconnaîtra.” a-t-il souhaite.

Erevan, soutenu par d’autres pays et organisations internationales,
affirme qu’un million et demi d’Armeniens ont ete tue lors d’une
campagne genocidaire de l’Empire ottoman.

La Turquie conteste ces chiffres, declarant que 500.000 Armeniens
seulement ont ete tues. Elle refuse le terme de genocide, imputant
les morts armeniens au conflit arme et a la famine et accusant les
Armeniens d’avoir soutenu l’envahisseur russe.

Le droit letton ne reconnaît pas le genocide armenien mais qualifie
les crimes nazis et sovietiques contre le peuple letton de crimes
contre l’humanite.

“Il y a des similitudes dans notre histoire douloureuse et nous
comprenons donc la douleur des Armeniens”, a declare le ministre
letton des Affaires etrangères Edgars Rinkevics.

You may also like