Etre Arménien en Azerbaïdjan est très difficile

ARMENIE-AZERBAÏDJAN
Etre Arménien en Azerbaïdjan est très difficile
il resterait près de 3 000 Arméniens en Azerbaïdjan

L’ethnologue Hranouche Kharadian a lors d’une conférence de presse
donnée à Erévan vendredi 20 janvier, affirmé que la situation des
Arméniens restés en Azerbaïdjan est très difficile. « Les Arméniens
ont peur de déclarer leur origine » affirme-t-elle. Au regard de
l’hystérie anti-arménienne entretenue par les maîtres de Bakou, on
peut aisément comprendre cette situation. Quel est le chiffre des
Arméniens vivant toujours en Azerbaïdjan. Le dernier recensement en
Azerbaïdjan donne le nombre de 120 000 Arméniens. Mais ces chiffres
incluent les Arméniens du Haut Karabagh. « Mais selon nos données, il
resterait en Azerbaïdjan même entre 2 500 et 3 000 Arméniens » affirme
H. Kharadian. Dans leur grande majorité ce sont des femmes arméniennes
mariées à des Azéris et qui essaient de cacher leur origine
arménienne. Pour cela, certaines ont déménagé ou changé de ville. « En
Azerbaïdjan, la vie de ces Arméniens est très difficile en
Azerbaïdjan, qui ne trouvent pas d’emplois du fait de leur origine »
conclut la spécialiste.

Krikor Amirzayan

dimanche 22 janvier 2012,
Krikor Amirzayan ©armenews.com

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

You may also like

Emil Lazarian

“I should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.” - WS