L’Armenie Annonce L’Envoi D’Une Aide Humanitaire – Par Avion -A La T

L’ARMENIE ANNONCE L’ENVOI D’UNE AIDE HUMANITAIRE – PAR AVION -A LA TURQUIE VICTIME D’UN SEISME
Gari

armenews.com
vendredi 28 octobre 2011

Les routes conduisant d’Armenie en Turquie, quand bien meme elles
seraient pavees de bonnes intentions, restent desesperement barrees,
en raison du blocus terrestre exerce depuis 1993 par la Turquie sur
l’Armenie par solidarite avec l’Azerbaïdjan. C’est donc par la voie
des airs, epargnes par ce blocus, que les autorites d’Armenie ont
propose jeudi 27 octobre, d’envoyer une aide humanitaire aux victimes
du seisme qui a frappe le 23 octobre la region de Van, faisant au
moins 500 morts.

Cette region de l’est de la Turquie, sur les terres de l’Armenie
historique, s’etait timidement ouverte deux ans plus tôt aux
Armeniens, venus nombreux du monde entier pour communier dans une
messe solennelle dans l’eglise d’Akhtamar, fraîchement restauree,
sur le lac de Van. Une ouverture qui s’etait confirmee cette annee a
l’initiative du maire de Dyarbakir, peuplee majoritairement de Kurdes
comme lui, qui avait invite les Armeniens a se recueillir dans la
grande cathedrale armenienne de l’ancienne Tigranakert, restauree et
rouverte au culte depuis peu.

Le ministère armenien des Situations d’urgence a annonce qu’un
avion cargo affrete par ses soins devait acheminer quelque 40 tonnes
d’equipements, tentes, sacs de couchage, couvertures et autres biens
de première necessite destines aux nombreux sans abris disperses dans
le froid des hauts-plateaux anatoliens.

Cette aide humanitaire devait atterrir a Izmir, a l’ouest du pays,
avant de parvenir aux victimes du seisme, a l’extremite orientale du
pays. Un communique du ministère precise que le gouvernement turc
avait sollicite une telle aide par le biais du Croissant rouge de
Turquie et le Centre auro-atlantique en charge des catastrophes.

Le gouvernement armenien avait fait part de sa disposition a envoyer
des equipes de sauveteurs specialises dans les seismes don’t l’Armenie
a helas fait l’experience, immediatement après le tremblement de
magnitude 7,2 dont l’epicentre se situe aux environs de Van.

Le president Serge Sarkissian a reitere cette offre par telephone
lors d’un entretien avec son homologue turc Abdullah Gul le lendemain.

L’epicentre du seisme ne se situant qu’a 150 kilomètres au dus de la
frontière turco-armenienne, des secousses particulièrement longues et
violentes ont ete ressenties aussi dans une grande partie de l’Armenie,
où l’on a redoute des repliques. Mais les secousses n’auraient cause
aucun dommage dans le pays.

Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a remercie lundi 24
octobre les differents pays, dont l’Armenie et Israël, avec lequel
les relations se sont tendues ces dernières semaines, pour l’aide
qu’ils proposent, tout en affirmant que la Turquie etait en mesure
de faire face par ses propres moyens a la catastrophe. Mais depuis,
le gouvernement de M.Erdogan est en butte a des critiques toujours
plus vives, denoncant son incurie et l’incapacite de ses services
a repondre efficacement a la detresse des populations frappees, par
le seisme, des Kurdes pour la plupart, dans un contexte marque par
une tension croissante entre l’armee turque et les rebelles kurdes
du PKK, qu’Ankara est tente de frapper par une grande offensive dans
leur sanctuaire du Kurdistan irakien.

Les informations les plus alarmantes parvenaient le 27 octobre des
regions sinistrees, où l’on signalait des penuries graves de tentes
contraignant des milliers de personnes a passer une nouvelle nuit a
la belle etoile, a des temperatures negatives. La Turquie s’est donc
decidee a demander l’aide de pays tiers pour repondre aux besoins des
populations sinistrees en tentes de survie, maisons prefabriquees et
containers, decharges des avions cargos venus de France, d’Ukraine
et d’Israël, qui ont ete les premiers a repondre a l’appel.

You may also like