Levon Ter Petrossian Met Fin A Une Semaine De Manifestations

LEVON TER PETROSSIAN MET FIN A UNE SEMAINE DE MANIFESTATIONS
Gari ©armenews.com

armenews.com
mardi 11 octobre 2011

ARMENIE

Le leader de l’opposition armenienne Levon Ter Petrossian mettait un
terme dans la soiree du samedi 8 octobre, a une semaine de mobilisation
massive de ses partisans sur la place de la Liberte de Erevan, sans
avoir pu obtenir de concessions du gouvernement.

Alors que les militants du Congrès national armenien (HAK), alliance
de partis d’opposition qu’il dirige, levaient le camp, demontant le
village de toile qu’ils avaient installe sur cette place centrale
de la capitale, le gouvernement armenien campait fermement sur ses
positions, refusant de ceder aux pressions des manifestants.

S’adressant aux milliers de partisans rassembles sur le parvis
de l’Opera, Ter Petrossian a annonce que la direction du HAK avait
decide de suspendre “temporairement ” les manifestations pour le motif
qu’elles auraient, selon elle, d’ores et deja atteint leur objectif.

“La reactivation de la dynamique populaire a provoque des tensions et
des failles plus visibles dans le camp gouvernemental et a renforce
le sentiment de mefiance et le mecontentement au sein de l’opinion le
concernant”, a proclame le chef de l’opposition, en faisant connaître
a la foule la teneur du communique adopte par la coalition de partis
d’opposition qu’il dirige.

L’annonce de la suspension du mouvement a toutefois suscite des marques
manifestes de desaccord dans la foule, nombre de manifestants appelant
a la poursuite de l’occupation permanente de la place de la Liberte
jusqu’a ce que le gouvernement de Serge Sarkissian cède sur leurs
revendications majeures, a savoir la tenue d’elections presidentielles
et legislatives anticipees. Ter Petrossian pourtant a balaye ces
objections, soulignant que “le succès de notre combat depend avant
tout de la discipline et de la mise en ~uvre sans condition des
decisions de la direction du Congrès “, ” celui qui ne s’en tient
pas a cette ligne de conduite faisant le jeu de Serge Sarkissian”,
suscitant les applaudissements d’autres manifestants.

Le HAK avant plante ses tentes sur la place de la Liberte le 30
septembre et s’y etait installe dans le but d’accroître la pression
sur les autorites armeniennes. Dans le meme temps, il avait tendu
la main au pouvoir, qui avait procede a l’amnistie de ses partisans
emprisonnes en un geste de conciliation, en s’engageant a reprendre
les negociations avec la coalition gouvernementale dirigee par S.

Sarkissian sans condition prealable.

L’alliance dirigee par Ter Petrossian avait d’abord suspendu la
reprise de ce dialogue a la liberation d’un de ses militants arrete
dans des circonstances troubles en août. Mais les representants de
la coalition au pouvoir avaient clairement fait savoir de leur côte
qu’une reprise des negociations etait impensable avec le HAK tant
que ce dernier continuerait sa campagne de manifestations “illegales “.

Affichant une assurance nullement ebranlee par le mouvement de
contestation, le gouvernement de S. Sarkissian a aussi repondu par
un silence meprisant a d’autres propositions presentees par Ter
Petrossian.

S’exprimant le 23 septembre, le premier president de l ‘Armenie
avait declare que le HAK etait pret a reconsiderer son exigence en
vue d’elections anticipees en cas de ” compromis raisonnable ” avec
le gouvernement. Dans ce contexte, le communique du HAK lu par Ter
Petrossian avait surtout vocation a masquer l’echec de la coalition
d’opposition dans ses efforts visant a soutirer des concessions au
president Sarkissian, en sauvant la face. Le communique indique en
effet que la campagne de manifestations de huit jours avait contribue
a mettre fin au ” climat de peur ” regnant en Armenie et a faire voler
en eclat le ” mythe de la toute puissance de cleptocratie” au pouvoir.

Il appelle les partisans du HAK a rester mobilises pour prendre part
a des actions similaires “quand on l’estimera utile”. “A compter
de ce jour, notre principal et unique mot d’ordre est la demission
immediate de Serge Sarkissian”, indique le texte du communique lu par
Ter Petrossian, qui a par ailleurs donne rendez-vous a ses partisans
le 28 octobre pour la prochaine manifestation a l’appel du HAK.

From: Baghdasarian

You may also like