Lettre Ouverte Au President De La Republique Francaise

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCAISE
Jean Eckian

armenews.com
jeudi 6 octobre 2011

Erevan (Armenie) – Akhalkalak (Georgie)

Lettre ouverte au President de la Republique Francaise, Monsieur
Nicolas Sarkozy Conseil de Coordination de Defense des Droits des
Armeniens du Djavakhk

Monsieur le President de la Republique,

Dans le cadre de votre visite au sud-Caucase des 6 et 7 octobre,
nous souhaitons attirer votre attention sur les problèmes dans la
region du Djavakhk en Georgie, peuplee en majorite par des Armeniens.

Les autorites georgiennes, en violation flagrante de ses obligations
internationales et europeennes sur les Droits de l’Homme et des
Minorites, prennent des mesures coercitives visant a restreindre les
droits civiques, linguistiques, educatifs et culturels des Armeniens
du Djavakhk.

Les autorites georgiennes ont mis en place un système repressif contre
les habitants du Djavakhk. Les elections nationales et locales sont
constamment truquees. Les Armeniens sont sous-representes dans les
organes administratifs et les collectivites territoriales des regions
dans lesquelles ils sont pourtant majoritaires.

La langue georgienne est imposee dans tous les actes administratifs
de la vie publique alors que les Armeniens du Djavakhk ne parlent pas
cette langue. Sous pretexte d’ameliorer l’enseignement du georgien, les
enseignants armenophones sont licencies. Cette politique linguistique
des autorites georgiennes est prise pour une georgianisation forcee.

La population du Djavakhk a proteste par des moyens legaux et
pacifiques contre cette situation. La reaction des autorites
georgiennes a ete d’arreter, en juillet 2008, le leader pour les
droits civiques des armeniens du Djavakhk, Vahakn Chakhalyan. Il a
ete condamne en avril 2009 a 10 ans de prison suite a des charges
fabriquees et un procès tronque.

Le climat repressif des autorites georgiennes dans cette region
contribue aux sentiments de frustration et de mecontentement parmi les
Armeniens du Djavakhk, situation qui n’apaisent en rien les risques
de conflit.

Les responsables politiques georgiens ont fait de leur integration
a l’Union Europeenne une priorite. Cependant la politique de
l’administration du President Mikhaïl Saakatchvili a l’egard
des Armeniens du Djavakhk est contraire aux normes europeennes et
internationales, constat confirme par differents rapports et experts
d’Institutions et d’ONG europeennes et internationales.

Monsieur le President de la Republique, nous vous prions, lors de
votre rencontre avec votre homologue georgien, de bien vouloir soulever
les questions relatives aux problèmes auxquelles sont confrontes les
Armeniens en Georgie.

Le desir des autorites georgiennes d’integrer les structures
europeennes est incompatible avec leur politique de violation des
droits civiques des Armeniens en Georgie. La resolution de ces
problèmes contribuera au developpement de la Georgie ainsi qu’a la
stabilite au Sud-Caucase.

Nous vous prions d’agreer, Monsieur le President de la Republique,
l’expression de notre très haute consideration.

Conseil de Coordination de Defense des Droits des Armeniens du Djavakhk

L’Union Patriotique Djavakhk (Shirak Torosyan). Le parti Virk du
Djavakhk (David Rsdakian). Le Mouvement Democratique Djavakhk (Norik
Karapetyan). L’ONG Franco-armenienne Union Yerkir (Sevak Artsruni).

You may also like