Serge Sarkissian A L’ONU

SERGE SARKISSIAN A L’ONU

Collectif VAN

27-09-2011

Le Collectif VAN vous invite a lire la traduction des extraits des
articles en anglais de Armenialiberty et de Radiolour parue sur le
site de la Federation Euro-Armenienne pour la Justice et la Democratie
le 26 septembre 2011.

FEAJD

26 septembre 2011

Traduction Gerard Merdjanian – Commentaires du site de la Federation
Euro-Armenienne :

Après avoir assiste aux celebrations du 20ème anniversaire de
l’independance de l’Armenie, le president armenien Serge Sarkissian
a pris la parole devant la 66√®me Assemblee Generale de l’ONU vendredi
dernier, avant de s’envoler pour Paris.

Aucune nouveaute n’a ete presentee ou ni scoop divulgue. Les
positions de l’Armenie ont ete reaffirmees sur les deux processus
en cours, negociations de paix avec l’Azerba√Įdjan et normalisation
des relations avec la Turquie. Il a fait l’amer constat qu’avec la
Turquie le processus etait plus que gele depuis un an et demi et que
le contentieux sur le genocide etait loin d’etre resolu ; quant a
l’Azerba√Įdjan, son intransigeance et ses sautes d’humeur permanent
empechaient toute progression des negociations.

Le but de cette intervention, comme d’ailleurs celles des delegations
armeniennes dans les organismes internationaux, est avant tout de
contrer la propagande orchestree par Bakou et soutenue ouvertement
par Ankara.

Soyons realiste. Par les temps qui courent, tant sur le plan des crises
financi√®res de l’Occident que sur les evenements en mediterranee du
Sud, il ne faut rien esperer des grandes puissances et encore moins
de la communaute internationale. Le message est claire depuis le
debut : “Debrouillez-vous entrevous mais surtout ne declenchez pas
une nouvelle guerre.”

Encore faudrait-il que les ‘bonnes fees’ qui se penchent ‘aimablement’
sur le berceau des processus armeno-turcs et armeno-azeris ne
favorisent pas trop les antagonistes des Armeniens, simplement parce
qu’il est de ‘bon ton’ ces temps-ci de caresser les pays musulmans
dans le sens du poil … .

***

Dans son discours de vendredi a l’Assemblee generale de l’ONU,
le president Serge Sarkissian a de nouveau bl√Ęme l’Azerba√Įdjan pour
l’absence de progr√®s dans le processus de negociation du Haut-Karabakh
et a accuse la Turquie de faire obstacle a la normalisation des
relations turco-armeniennes.

En voici quelques extraits :

“Le peuple du Haut-Karabakh il y a deux decennies a exerce son droit
a l’autodetermination a l’instar d’autres peuples, en resistant a
la guerre declenchee par l’Azerba√Įdjan, et en versant son sang pour
gagner son droit a vivre en liberte.”

“L’absence d’une volonte de l’Azerba√Įdjan de parvenir a un accord
et de sa posture va-t-en-guerre, empechent tout progrès dans les
negociations.”

Sarkissian a reitere les remarques armeniennes lors du sommet
armeno-azerba√Įdjanais de Kazan de Juin dernier, qui n’a pas abouti a
un accord-cadre de paix en raison des objections de dernière minute
formulees par le president azerbaidjanais Ilham Aliev. Aliev est
volontairement sorti des ‘accords conclus lors des etapes precedentes’
du processus de paix.

“Nous sommes reconnaissants aux pays copresidents du groupe de Minsk
et aux dirigeants pour leurs efforts de mediation. Cependant, les
mediateurs ne peuvent pas parvenir a un accord a la place des parties
a la negociation.”

“Les declarations belliqueuses et les menaces de guerre proferees par
l’Azerba√Įdjan se sont intensifiees, et les violations du regime du
cessez-le feu qui continuent d’√īter la vie a des personnes innocentes,
sont devenues plus frequentes. Plus dangereux, les idees armenophobes
sont repandues parmi la jeune generation d’Azerba√Įdjan, mettant en
peril l’avenir de la coexistence pacifique.”

“En niant et detruisant tout ce qui est armenien, Bakou continue
obstinement a diffuser de fausses accusations contre l’Armenie, le
Haut-Karabakh, et les Armeniens a tous les niveaux, y compris ici,
dans le cadre de l’ONU. La machine de propagande azerie submerge
regulièrement la communaute internationale et le public avec des
mensonges horribles sur de soi-disant ‘brutalites armeniennes’ et sur
des ‘meurtres d’enfants’. Ces histoires sont fabriquees et diffusees a
l’aide d’une logique banalisee, dans l’espoir que certaines personnes
vont mordre a l’hamecon de ce noir dessin contre l’Armenie. Tout cela
est orchestre au plus haut niveau de l’Etat.”

“Non seulement cela ne cree pas un climat de confiance dans la region,
mais conduit egalement a se poser des questions sur la comprehension de
l’Azerba√Įdjan sur les objectifs de l’Organisation des Nations Unies
sur la pratique de la tolerance et le vivre-ensemble en paix les
uns avec les autres comme de bons voisins. Aspirant a l’adhesion au
Conseil de securite de l’ONU avec une telle approche, est inadmissible
et meme dangereuse.”

Sarkissian a egalement montre du doigt la Turquie, deplorant son
refus de ratifier les accords turco-armeniens de normalisation
inconditionnelle, signes en 2009 : “La Turquie a contrecarre la
ratification et la mise en ~uvre des protocoles de 2009 par tous
les moyens.”

Il a aussi fustige Ankara de continuer a nier avec vehemence que
les massacres de masse et les deportations de quelque 1,5 million
d’Armeniens dans l’Empire ottoman durant la premi√®re Guerre mondiale,
constituent un genocide : “Le genocide des Armeniens perpetre dans
l’Empire ottoman a ete reconnu et condamne par de nombreux pays,
parlements, et structures internationales et specialistes du genocide.

Malheureusement, cela n’est pas valable pour la Turquie qui continue
a s’engager dans une politique de negation de ce crime atroce commis
contre l’humanite. Sans sa reconnaissance et sa condamnation, il
sera impossible de developper et de mettre en ~uvre des mecanismes
efficaces de prevention, qui est l’une des priorites de l’ONU.”

Cf. Integralite du discours de Sarkissian (en anglais)

* Brèves Groupe de Minsk *

Le 22 Septembre le ministre armenien des Affaires etrangères, Edouard
Nalbandian, a rencontre les copresidents du Groupe de Minsk de l’OSCE –
Igor Popov, Robert Bradtke et le Representant personnel du President
de l’OSCE en exercice, Andrzej Kasprzyk.

Discutant du règlement pacifique du conflit du Karabakh, Edouard
Nalbandian a souligne que “des progr√®s dans les negociations sont
possibles si l’Azerba√Įdjan retire les dix changements qu’il a propose
en derni√®re minute a Kazan.”

L’application des accords sur la creation de mecanismes pour enqueter
sur les incidents survenus sur la ligne de contact, ont ete egalement
aborde.

“Recemment, le ministre Elmar Mammediarov a eu une reunion a New York
avec les copresidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, mais je ne crois
pas qu’il y ait eu des progr√®s, les copresidents se rendent compte que
des changements doivent se produire dans la position des Armeniens,”
a declare pour sa part Samedi le Vice-ministre des Affaires etrangères
azerba√Įdjanais, Araz Azimov.

La reunion avait ete organisee a l’initiative du president russe
Dmitri Medvedev. Les parties n’ont pas reussi a atteindre un terrain
d’entente sur la Resolution, malgre les appels et les attentes de la
Russie, des Etats-Unis et de la France.

Selon Edouard Nalbandian, l’Azerba√Įdjan n’est pas pret a accepter
les propositions des copresidents du Groupe de Minsk de l’OSCE sur
les principes cles pour la resolution du conflit.

* Brève Karabakh *

Une hausse sans precedent du nombre de violations du cessez-le-feu
sur la ligne de contact entre les forces armees du Haut-Karabakh et
l’Azerba√Įdjan ont ete enregistres ces derniers jours. Plus de 6.000
tirs en direction des positions armeniennes provenant de differents
types d’armes a feu ont ete releves, soit plus de 900 violations
du cessez-le-feu.

Il est a noter que ce deferlement de tirs s’est produit lors des
celebrations du 20e anniversaire de l’independance des Republiques
du Haut-Karabakh et de l’Armenie.

* Brève Euronest *

La Georgie et l’Azerba√Įdjan a la seance pleni√®re de l’Assemblee
Parlementaire de l’Euronest ont genere des provocations. Les
delegations de ces deux pays ont tente de faire adopte une resolution,
mettant en cause deux des principes du droit international –
l’integrite territoriale et l’inviolabilite des fronti√®res. Toutefois,
la resolution n’a pas ete adoptee en raison de la contestation de la
partie armenienne.

Lilith Galstian, membre representant la FRA-Dachnaktsoutioun
dans la delegation armenienne a l’AP-EuroNest, a indique que : “ce
n’etait ni une victoire, ni une defaite, mais un appel au respect de
l’egalite de tous les principes du droit international. La tentative
de l’Azerba√Įdjan et de la Georgie etait de contourner le principe du
droit des peuples a l’autodetermination, et donc de troubler la paix
fragile et la stabilite dans la region, tout en entravent l’activite
du Groupe de Minsk.”

“La delegation armenienne, composee de representants des differentes
forces politiques, a fait comprendre a la famille europeenne que
nous sommes unis sur certaines questions, independamment de nos
preferences politiques”, a declare pour sa part Vahe Enfiachian du
parti ‘Armenie Prosp√®re’.

La Resolution en question, qui devait etre soumise au sommet de l’UE en
Pologne, comprenait seulement les principes d’integrite territoriale
et d’inviolabilite des fronti√®res sans faire aucune reference au
droit des peuples a l’autodetermination.

**

Extrait de Armenialiberty et de Radiolour

Retour a la rubrique

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

www.collectifvan.org

You may also like

Emil Lazarian

‚ÄúI should like to see any power of the world destroy this race, this small tribe of unimportant people, whose wars have all been fought and lost, whose structures have crumbled, literature is unread, music is unheard, and prayers are no more answered. Go ahead, destroy Armenia . See if you can do it. Send them into the desert without bread or water. Burn their homes and churches. Then see if they will not laugh, sing and pray again. For when two of them meet anywhere in the world, see if they will not create a New Armenia.‚ÄĚ - WS