Turquie : Erdogan Fait De La Publicite Aux Revendications Territoria

TURQUIE : ERDOGAN FAIT DE LA PUBLICITE AUX REVENDICATIONS TERRITORIALES ARMENIENNES
Par Harut Sassounian

The California Courier
Publie le : 04-08-2011

Info Collectif VAN – – ” La crise d’hysterie du
Premier ministre turc Recep Erdogan, dirigee contre le president de
l’Armenie la semaine dernière, a eu pour effet salutaire de faire une
publicite mondiale aux revendications territoriales armeniennes envers
la Turquie ! ” Un simple echange entre le President armenien et un
jeune etudiant d’Armenie ” a genere une tempete disproportionnee chez
les officiels azerbaïdjanais et turcs. Les journalistes des deux pays
ont essaye de se surpasser les uns les autres dans leurs attaques
hysteriques contre l’Armenie, accusant le President Sarkissian
d'”exhorter la jeunesse armenienne a occuper le Mt. Ararat et la
Turquie orientale.” ” Le journaliste armeno-americain Harut Sassounian
revient ici sur cette enième colère du Premier ministre turc Erdogan
qui demande des excuses a l’Armenie, après en avoir demande a Israël
et a l’Allemagne. Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet
editorial paru le 4 août 2011 dans The California Courier.

Par inadvertance, Erdogan fait de la publicite aux revendications
territoriales armeniennes envers la Turquie

La crise d’hysterie du Premier ministre turc Recep Erdogan, dirigee
contre le president de l’Armenie la semaine dernière, a eu pour
effet salutaire de faire une publicite mondiale aux revendications
territoriales armeniennes envers la Turquie !

En deformant et en exagerant les remarques que Serge Sarkissian a
faites le 23 juillet a un groupe d’elèves a Dsaghgatsor, en Armenie,
M. Erdogan a cree une montagne gigantesque a partir d’une taupinière!

Quiconque lirait les mots reels du president armenien aurait du mal a
croire que ceux-ci peuvent etre la cause de la bave aux lèvres de M.
Erdogan!

Krikor Hampartsumian, un elève du collège de l’Ecole Chahoumian de la
region de l’Ararat, a demande au President Sarkissian: “… J’aimerais
savoir si notre avenir tiendra compte de la description du Traite
de Batoum emanant d’un diplomate allemand – ils nous ont donne
suffisamment d’espace pour nager dans le lac Sevan, mais pas assez
de place pour secher – ou si un futur verra le retour de l’Armenie
occidentale avec l’Ararat? ”

Le President Sarkissian a repondu calmement: “Tout depend de vous et de
votre generation, je crois que ma generation a rempli sa tâche quand
il a ete necessaire, au debut des annees 1990, de defendre, face aux
ennemis, une partie de notre patrie – le Karabagh -, nous avons ete
capables de le faire… Mon point de vue est que chaque generation a
sa propre tâche, et elle doit etre capable de la realiser, et de la
faire bien. Si vous et vos pairs ne menagez aucun effort, et si ceux
plus âges et plus jeunes que vous, agissent de la meme facon, nous
aurons l’un des meilleurs pays au monde. Croyez-moi, le poids d’un
pays ne se mesure pas toujours en fonction de sa superficie terrestre.

Le pays doit etre moderne, en securite et prospère. Ce sont les
conditions prealables qui permettent a une nation de s’asseoir
avec les nations du monde de premier plan, fortes et reputees. Nous
devons tous nous acquitter de nos devoirs, etre actifs, travailleurs,
et nous engager dans de bonnes actions. Et nous pouvons accomplir
cela très facilement. Ce ne serait pas la première fois dans notre
histoire que nous y parviendrions. Je n’ai aucun doute a ce sujet,
et je ne veux pas que vous ayez le moindre doute non plus. Nous sommes
une nation comme le Phenix qui renaît toujours de ses cendres. ”

Ce simple echange entre le President et le jeune etudiant a genere une
tempete disproportionnee chez les officiels azerbaïdjanais et turcs.

Les journalistes des deux pays ont essaye de se surpasser les uns les
autres dans leurs attaques hysteriques contre l’Armenie, accusant le
President Sarkissian d'”exhorter la jeunesse armenienne a occuper le
Mt. Ararat et la Turquie orientale.” Des adjectifs insultants ont ete
lances a l’encontre du president de l’Armenie par le Premier ministre
de la Turquie Erdogan, le vice-Premier ministre Bulent Arinch, le
ministre Egemen Bagis, le President d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev, et
les ministères des Affaires etrangères des deux pays. Pour inciter
les masses, des manifestations ont ete organisees dans les villes
turques où des portraits du President Sarkissian ont ete brûles!

Incroyablement, Erdogan a eu l’audace d’exiger des excuses du President
Sarkissian. Le score du Premier ministre turc concernant les demandes
d’excuses rejetees, adressees aux dirigeants d’Israël, d’Allemagne,
et d’Armenie, s’elève desormais a 3 a 0. Erdogan ne devrait pas
retenir son souffle en attendant que l’Armenie s’excuse !

Avant de faire une telle demande scandaleuse, les dirigeants turcs
doivent d’abord presenter des excuses pour les 1,5 millions de victimes
du genocide armenien, et rendre tous les biens armeniens confisques,
y compris l’Armenie occidentale et le mont Ararat, comme suggere par
cet etudiant erudit qui merite d’etre honore par les organisations
armeniennes comme un modèle pour la jeune generation.

Quelle etait la vraie cause de l’hysterie turque et azerie? Erdogan
avait-il un mauvais traducteur ou tout simplement de mauvaises
intentions ? C’est probablement la dernière hypothèse. Il a prononce
ses remarques injurieuses la semaine dernière lorsqu’il se tenait a
côte du President Aliev lors d’une conference de presse a Bakou.

Erdogan a sans doute voulu impressionner son “petit frère” par
son zèle anti-armenien et fournir une fausse justification a la
communaute internationale sur le fait de ne pas tenir sa parole sur
les protocoles armeno-turcs et son refus d’ouvrir la frontière avec
l’Armenie. Il peut avoir aussi eu pour but d’etre excessivement dur
afin qu’aucun officiel armenien ne fasse plus jamais allusion a des
revendications territoriales envers la Turquie.

Cet episode montre que recouvrir d’un tapis les injustices historiques
en faisant pression sur l’Armenie pour qu’elle signe des protocoles
defaitistes, n’eliminera pas les griefs profondement ancres chez un
peuple victime. La confrontation armeno-turque ne sera pas resolue
jusqu’a ce que justice ne soit faite a la nation armenienne. Exiger
justice est la tâche de tous les Armeniens, ceux de cette generation et
de la suivante. Il n’y aura pas de paix pour la Turquie sans justice
pour les Armeniens!

En plus de leur gratitude envers cet impressionnant jeune homme et
le President Sarkissian, les Armeniens devraient etre reconnaissants
envers le Premier ministre Erdogan pour son hysterique reaction
excessive qui a contribue a porter les revendications territoriales
armeniennes a l’attention des medias internationaux et de la communaute
internationale!

Traduction de l’anglais Collectif VAN 4 août 2011 – 07:20 –

Retour a la rubrique

www.collectifvan.org
www.collectifvan.org

You may also like