Le carnet de Talaat Pasha traduit en anglais

GENOCIDE
Le carnet de Talaat Pasha traduit en anglais

Compilé et présenté

Par Ara Sarafian

Des récents documents sortis des archives turques, combinées avec des
documents privés de Talaat Pasha, confirment que Talaat a en effet été
l’architecte du génocide arménien. Il y a des documents clairs qu’il a
ordonné et a surveillé la déportation générale des Arméniens Ottomans
de 1915 à 1916 et qu’il a suivi le destin des déportés de façon très
proche. Talaat Pasha a reçu des mises à jour quant aux arméniens lors
des différentes étapes de la déportation aussi bien que des
informations sur le destin de ceux qui ont été soumis à un traitement
spécial. Bien que beaucoup de documents ottomans restent toujours
indisponibles dans les archives turques, les informations disponibles
montrent que la thèse de la déportation ottomane était un rideau de
fumée pour l’annihilation des arméniens. Les documents ottomans dans
les archives turques, aussi bien que le carnet de Talaat de 1917
montrent que moins de 100000 arméniens ont survécu à la déportation.
Selon le carnet de Talaat sur le génocide arménien, la plupart des
arméniens de l’Empire Ottoman ont disparu entre 1915 et 1917 ou ont
été dispersés dans différentes provinces de l’Empire Ottoman pour être
assimilés. L’assimilation de force de centaines de milliers
d’arméniens est un indicateur du pouvoir, du contrôle et du but de
l’état Ottoman.

Le carnet de Talaat Pasha sur le génocide arménien est le point de vue
ottoman le plus proche officiellement que nous avons du génocide
arménien. Le carnet a été sans aucun doute rédigé par Talaat Pasha et
ceci pour son utilisation privée. Il n’avait pas été prévu pour une
publication et doit probablement seulement son existence au fait que
Talaat a été assassiné en 1921 et que sa veuve a donné le carnet à un
historien turc qui a en fin de compte l’a publié*.

Aucun tel document n’est sorti des archives turques jusqu’à présent,
quoique les données présentées dans le document puissent être
vérifiées par les documents ottomans disponibles et un examen
minutieux des affirmations.

Selon les chiffres de Talaat 1 150 000 arméniens ont disparu dans
l’Empire Ottoman entre 1915-1917. Ce nombre inclut bien plus de 100
000 arméniens qui se sont enfuis de l’Empire Ottoman en 1915 (et sont
morts en grand nombre de la faim et des maladies), mais il n’inclut
pas des dizaines de milliers de femmes arméniennes et d’enfants qui
ont été adoptés dans des familles musulmanes ou placés dans des
orphelinats d’état pour être assimiler.

Dans cette publication du carnet de Talaat sur le génocide arménien,
l’historien Ara Sarafian étudie le carnet à la lumière d’autres
documents Ottomans. Il présente les statistiques de Talaat en détail
et comprend deux cartes colorées inestimables démontrant le contenu du
carnet aussi bien que des documents Ottomans complémentaires liés au
génocide arménien. Ara Sarafian présente le calcul par Talaat du
nombre d’arméniens, leurs provinces natales et leur emplacement dans
l’Empire Ottoman en 1917.

* Voir Murat Bardakçi, « Talat Pasa’nin Evrak-i Metrukesi » Istanbul 2008.

GOMIDAS INSTITUTE

42 Blythe Rd, London W14 0HA, England

Tel : (xx) (44) 20 76037242

Email : [email protected]

pour lire le livre sous format PDF cliquer sur le lien

dimanche 29 mai 2011,
Sté[email protected]

From: Baghdasarian

http://www.gomidas.org/NOTES_AND_STUDIES/Talaat%20Pasha%20Report%201917.pdf

You may also like