Gérard Collomb défend la pénalisation de la négation du génocide arm

Lyon Mag, France
5 mai 2011

Gérard Collomb défend la pénalisation de la négation du génocide arménien

Le maire de Lyon faisait partie mercredi au Sénat des rares défenseurs
du projet de loi, validé en 2006 par l’Assemblée nationale, visant à
réprimer la négation du génocide arménien.

Les débats ont été passionnés hier en chambre haute, mais ont
finalement abouti au rejet du projet de loi. Il était proposé par
Serge Lagauche, sénateur PS du Val de Marne et trente de ses collègues
socialistes lors de cette séance d’initiative parlementaire de
pénaliser toute personne niant la réalité du génocide. Un projet qui
prévoyait jusqu’à un an de prison et 45 000 d’amende et qui a été
rejeté par 196 voix contre 74.

Minoritaire sur le vote, Gérard Collomb n’a pas franchement goûté
l’argument développé par les fossoyeurs du projet, insistant sur le
rôle mesuré du législateur face à l’Histoire. Robert Badinter, l’homme
de l’abolition de la peine de mort, en tête. « C’est ce même type de
raisonnements qui historiquement a fait que les Arméniens ont été
victimes du premier génocide du XXème siècle dans le silence
assourdissant des nations », s’est ému le maire de Lyon, rejoint par
le communiste Guy Fischer dans la critique.

Si le projet de loi a été retoqué, le Garde des Sceaux Michel Mercier
a toutefois annoncé la mise en place d’actions gouvernementales. « Une
circulaire sera adressé à la fin de la semaine à tous les procureurs
généraux pour organiser la répression des infractions dont sont
susceptibles d’être victimes les membres de la communauté arménienne
du fait de leur origine et du fait qu’ils ont subi un génocide », a
promis le résident de la place Vendôme. Près 60 000 Français d’origine
arménienne vivent aujourd’hui en région lyonnaise, sur les quelque 500
000 installés en France.

From: A. Papazian

http://www.lyonmag.com/article/23542/gA-rard-collomb-dA-fend-la-pA-nalisation-de-la-nA-gation-du-gA-nocide-armA-nien

You may also like