Ossetie Du Sud-Abkhazie: Le Kazakhstan Et Le Kirghizstan Saluent L’A

OSSETIE DU SUD-ABKHAZIE: LE KAZAKHSTAN ET LE KIRGHIZSTAN SALUENT L’ARRET DES HOSTILITES

RIA Novosti
16:15 | 14/ 08/ 2008
Russia

International

ASTANA, 14 aout – RIA Novosti. Les presidents kazakh et kirghiz,
Noursoultan Nazarbaïev et Kourmanbek Bakiev, ont salue mercredi l’arret
des hostilites dans la zone des conflits abkhazo- et osseto-georgiens
lors d’une rencontre a Tcholpon-Ata (Kirghizstan), a annonce jeudi
le site internet du president kazakh.

"Le principe de l’integrite territoriale est universellement reconnu
par la communaute internationale. Les documents que nous avons adoptes
dans le cadre de la Communaute des Etats Independants (CEI) condamnent
le separatisme. Il faut regler les conflits interethniques par la voie
negociee. Ces problèmes n’ont pas de solutions militaires. Nous saluons
la declaration des presidents russe et georgien sur le cessez-le-feu
et le debut des negociations. Nous esperons que les negociations seront
un succès et permettront d’eviter une effusion de sang dans l’avenir",
a declare M.Nazarbaïev sur son site.

"Nous avons vu a la television que la ville de Tskhinvali (capitale de
la republique autoproclamee d’Ossetie du Sud) etait rasee. C’est une
veritable catastrophe humanitaire pour les civils. M.Bakiev et moi,
nous exprimons nos condoleances aux familles des victimes. Et nous
sommes sincèrement decus par ces evenements", a indique M.Nazarbaïev.

Le president kazakh a charge le gouvernement d’envoyer une aide
humanitaire dans la zone du conflit en Georgie.

Les deux presidents ont estime que la CEI devait prendre des mesures
conjointes pour stabiliser la situation dans la zone du conflit
pour eviter une crise au sein de la Communaute. "Malheureusement,
les efforts de certains membres de la CEI ont rendu notre Communaute
amorphe, nous n’avons pas de mecanismes d’ingerence dans ces conflits",
a note M.Nazarbaïev. Les deux chefs d’Etat ont juge necessaire de
convoquer une reunion des ministres des Affaires etrangères de la
CEI pour evaluer la situation et trouver des moyens de regler tous
les conflits geles dans l’espace de la CEI – au Haut Karabakh, en
Transnistrie, en Abkhazie et en Ossetie du Sud.

Le Kirghizstan, qui assure la presidence de la CEI, mène des
consultations avec ses partenaires de la CEI, selon M.Bakiev. "Tout
le monde condamne ce qui s’est passe. Mais il faut des mecanismes
pour regler ces questions complexes. Il faut que le Conseil des chefs
d’Etat de la CEI trouve des methodes de règlement de ces problèmes
qui n’entraînent pas de victimes", a dit M.Bakiev.

–Boundary_(ID_VAwD0gRhAVvkqy1buDqKOQ)- –

You may also like