Promotion de deux danseurs

Le Figaro
03 août 2004

Promotion de deux danseurs;
DANSE Mathilde Froustey et Josua Hoffalt couronnés

René SIRVIN

Deux jeunes coryphées du corps de ballet de l’Opéra de Paris ont
triomphé jeudi soir au concours international de Varna (Bulgarie),
l’un des plus importants du monde. Mathilde Froustey, 19 ans, la plus
jeune des 126 concurrents, a remporté la médaille d’or catégorie
senior, et son partenaire Josua Hoffalt, 20 ans, la médaille d’argent
(la médaille d’or a été décernée au jeune Arménien Arman Grigoryan,
19 ans).

Bien que se produisant ensemble dans des pas de deux, Mathilde et
Josua concouraient séparément. Après avoir passé les premières
épreuves dans le « Grand Pas classique d’Auber », le deuxième acte de
« Giselle », et « Yondering » de Neumeier, ils l’ont remporté grce à
« Delibes Suite », une chorégraphie du danseur étoile José Martinez
et « Le Rire de la lyre » de José Montalvo.

Le jury, qui comprenait la première danseuse de l’Opéra Karin Averty
(grand prix junior du concours de Varna 1980), était présidé par
Youri Grigorovitch, ancien directeur du Ballet du Bolchoï.

Née le 8 juin 1985 à Bordeaux, Mathilde Froustey était aussi douée
pour le tennis, l’équitation, le violon et la danse. C’est sa mère
qui décida de lui faire prendre ses premières leçons de danse à neuf
ans. A douze ans, refusée à l’Ecole de l’Opéra de Paris, elle entre à
celle de Marseille que dirige Pietragalla, et un an plus tard se
présente de nouveau à Paris où elle entre en troisième division. Au
spectacle 2002 de l’Ecole, Claude Bessy la choisit pour danser le
rôle titre de « La Fille mal gardée » et Mathilde est engagée à 17
ans dans le corps de ballet de l’Opéra. Le 23 décembre dernier, elle
était promue coryphée au concours de fin d’année, après ses
brillantes interprétations de « Giselle » et de « Paquita ».

Mathilde a eu la chance d’être remarquée par Youri Grigorovitch, venu
remonter son ballet « Ivan le Terrible » à l’Opéra Bastille. Avec
Brigitte Lefèvre, il décida de confier pour une représentation (le 6
janvier 2004) les trois rôles vedettes à trois jeunes artistes, dont
Mathilde. Son charme, son jeu spontané, son aisance en scène et sa
confiance en ses partenaires en firent immédiatement un des grands
espoirs de l’Opéra, plébiscitée par le public. Le 30 mars, au gala
d’adieu de Claude Bessy au Palais Garnier, elle a dansé le pas de
deux de « La Fille mal gardée » avec Josua Hoffalt et en mai dernier
à l’Opéra Bastille elle était le délicieux Cupidon du « Don Quichotte
» de Noureev.

Josua Hoffalt, né au Pertuis le 19 mai 1984, a commencé la danse à
huit ans. A dix il travaillait à Marseille sous la direction de
Colette Armand et en 1998 était admis à l’Ecole de danse de l’Opéra
de Paris. Lui aussi était choisi par Claude Bessy pour danser « La
Fille mal gardée » à l’Ecole en 2002 et engagé en septembre dans le
corps de Ballet de l’Opéra. Grand et beau prince d’un mètre
quatre-vingts, il a été promu coryphée au concours de fin d’année
2003. Il a également participé aux soirées Jeunes Danseurs en mai
2003 où on a admiré la perfection de son style classique.

From: Emil Lazarian | Ararat NewsPress

You may also like