Le Processus De Paix Entre Dans Une " Phase De Mise En ~Uvre "

LE PROCESSUS DE PAIX ENTRE DANS UNE ” PHASE DE MISE EN ~UVRE ”
Marion

armenews.com
vendredi 17 juin 2011

Robert Bradtke, co-president americain du Groupe de Minsk de l’OSCE,
a declare que les efforts internationaux visant a resoudre le conflit
du Haut-Karabagh entrent dans ” la phase de mise en ~uvre “, alors
qu’il plaidait pour un plus grande le rôle de l’Union europeenne dans
le processus de paix mercredi 15 juin.

Temoignant devant une commission du Parlement europeen, il a reaffirme
l’espoir des mediateurs internationaux que les presidents armenien
et azerbaïdjanais parviennent a un accord-cadre lors de leur reunion
a Kazan en Russie.

” Alors que nous franchissons une etape du processus – de la
negociation d’un accord a sa mise en ~uvre – je pense que tous les
pays auront un rôle plus important dans le soutien au processus de
paix. Et je pense que c’est certainement le cas pour l’Union europeenne
“, a-t-il declare.

” Comme nous entrons dans une phase de mise en ~uvre, un continuum
d’actions allant des mesures de confiance, aux rencontres, en passant
par un dialogue entre les parties sur les questions plus difficiles
a trancher, mènera vers l’issue du processus, la retablissement,
la reconstruction. Pour toutes ces questions, je pense que l’Union
europeenne aura un rôle important “, a ajoute R. Bradtke.

Le co-president francais, Bernard Fassier, a egalement souligne le rôle
” absolument decisif ” de l’UE dans les prochaines etapes du processus
de paix alors qu’il s’exprimait durant les audiences sur le conflit
du Karabagh organisees par la commission des Affaires etrangères du
Parlement europeen.

R. Bradtke, B. Fassier et le troisième co-president russe, Igor Popov,
se sont rendus dans la region la semaine dernière pour discuter des
preparatifs du sommet de Kazan prevu le 25 juin. La visite a ete
suivie d’une reunion des ministres des Affaires etrangères armenien,
azeri et russe a Moscou.

Bakou et Erevan ont par la suite annonce que les parties au conflit
ont reduit leurs divergences sur les principes fondamentaux d’un
règlement du conflit propose par les puissances mediatrices.

Selon B. Fassier, les mediateurs esperent que les parties ”
consolideront les progrès sous forme ecrite dans un proche avenir “.

B. Fassier a ajoute que les chances d’un accord de paix
armeno-azerbaïdjanais ont de nouveau ressurgi après que les presidents
Serge Sarkissian et Ilham Aliev ont realise ” des progrès ” lors de
leur dernière reunion tenue a Sotchi, en Russie en mars dernier.

Le ministre armenien des Affaires etrangères Edouard Nalbandian a
declare la semaine dernière que la dernière version des principes de
base discute lors du sommet de Sotchi est largement acceptable pour
la partie armenienne.

From: Baghdasarian

You may also like